RCA: l’impact négatif des réseaux sociaux sur les adolescents

0
54
les réseaux sociaux

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 18 novembre 2022—(Ndjoni Sango) : La jeunesse centrafricaine devient de plus en plus accro aux réseaux sociaux et certaines distractions sans importances qui compromettent parfois leur réussite. S’inscrire dans des formations de renforcement de capacités afin d’être de se performer est loin d’être une priorité de certains jeunes dont les sites internet pornographiques sont les lieux de distraction au quotidien.

Les réseaux sociaux et les sites d’informations sont des canaux de partage d’information, de vente en ligne créés par des informaticiens permettant aux internautes d’être connectés avec ceux de l’extérieur. Cette facilité est également un moyen pour s’informer, se former et se cultiver d’avantage. La jeunesse centrafricaine d’aujourd’hui est l’une des abonnées à ses nombreuses applications créées par les youtubeurs, blogueurs et autres spécialistes en la matière.

Le grand malheur est que certains jeunes considèrent ces sites d’informations comme une obsession auxquelles ils sont attachés. Ils oublient le plus souvent que ces réseaux sociaux peuvent les conduire à la perdition et les détache des opportunités qui seraient bénéfiques pour eux à l’exemple des séries de formations en lignes et l’apprentissage des logiciels adaptés aux réalités de l’heure sur le marché de l’emploi.

Cette catégorie de la jeunesse déplore le manque des débouchés, accuse parfois le gouvernement alors qu’elle devrait faire le premier pas en s’inscrivant dans des formations qualifiantes dans certains centres de formations dont les flyers et les affiches sont publiés partout. Avec ce rythme, comment est-ce qu’on peut être performant si et seulement si on n’arrive pas à se débarrasser de certaines choses inutiles sans importance ?

Il est temps que cette partie de jeunesse en perdition reprenne conscience avant qu’il ne soit trop tard. De nos jours, dans certaines familles on n’entend parler de l’inceste qui est une pratique malsaine, un pêché selon la sainte Bible.

Tout simplement, parce que ces sites nuisibles ont fini par gâter certains adolescents qui n’arrivent pas à contrôler leur désir et s’aventure là où il ne fallait pas ? Les parents et les instituteurs doivent également prendre leur responsabilité afin arrêter cette hémorragie et éviter qu’on ne puisse pas voir en public deux garçons ou des filles en relation intime

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires