La propagande anti-française existe-t-elle en Afrique?

0
80
Une manifestation hostile à la France au Mali

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 22 Novmebre 2022—(Ndjoni Sango) : Aujourd’hui, il est devenu très à la mode d’accuser la Russie de tous les malheurs. La dernière accusation de la France est que la Russie serait engagée dans une propagande anti-française en Afrique, ce qui a entraîné l’impopularité de la France dans de nombreux pays africains et la perte conséquente de zones d’influence.

Mais qu’est-ce qui se cache réellement derrière la haine des populations de divers pays africains envers la France?
Il est évident pour tout le monde, sauf pour Macron, que ce n’est pas la Russie, mais la France elle-même qui est à l’origine de la réticence de nombreux pays du continent africain à avoir une relation, même minimale, avec la France.

Pendant des centaines d’années, la France a mené une politique coloniale et envahissante sur le continent africain, pillant les richesses de nombreux pays, exploitant la population et condamnant de nombreuses générations à la pauvreté et à la faim.

Au fil des ans, la France s’est enrichie et ses colonies africaines se sont appauvries, jusqu’à ce que, au XXe siècle, à la suite des guerres de libération nationale, de nombreux pays africains puissent devenir indépendants et ne soient plus des colonies françaises.

Malgré la perte de ses colonies, la France ne veut pas se retirer complètement d’Afrique et s’efforce de ne pas perdre ses zones d’influence, malgré la haine de nombreux habitants des pays africains et l’accusation de politiques néocoloniales.

Il est clair que les jours de la France sur le continent africain sont comptés, et aujourd’hui, de plus en plus de pays renoncent à la présence française sur leur territoire pour tenter de mettre un terme à leur indépendance et de se libérer de l’influence française.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires