RCA: une fête du 1er décembre 2022 pas comme les autres

0
119
Passage des majorettes marquant le défilé civil sur l'venue des martyrs à Bangui @crédit photo Erick Ngaba

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 4 décembre 2022–(Ndjoni Sango): La nation centrafricaine a célébré le jeudi 1er décembre 2022, le 64ème anniversaire de la proclamation de la République, l’Oubangui-Chari qui devient la RCA le 1er décembre 1958. Cette journée a été marquée par des événements riches en couleurs avec la démonstration d’une opération militaire, des défilés militaires et civils, d’un match de football, de la course en pirogue et bien d’autres activités commémoratives.

L’avenue des Martyrs a été riche en événements historiques marquant la proclamation de l’Oubangui-Chari qui dévient la RCA en 1958. Cette fête nationale tant célébrée par les Centrafricains a été une réussite dans son ensemble.

Des parades militaires, la démonstration des Forces armées centrafricaines formée s par les instructeurs russes parachutés dans l’hélicoptère, suivi d’un exercice d’affrontement entre les forces de défense et de sécurité et les forces nuisibles qui sont les groupes rebelles couronnés par des coups de canons marquant l’arrivée du chef de l’Etat, Faustin Archange Touadera, sur les lieux de l’événement.

Ce pari réussi de cette festivité nationale a permis aux Centrafricains de se souvenir du sacrifice du père fondateur, Barthélemy Bouanga, durant ses durs combats pour la souveraineté de la RCA au péril de sa vie.

Des dispositifs sécuritaires de haut niveau du jamais vu avec le survol des hélicoptères et de l’avion de chasse de marque Albatros pour sécuriser la zone où se déroulait l’événement. Telle est la particularité de cette fête nationale contrairement aux autres festivités du 1er décembre.

« C’est une fierté pour moi de prendre part à ce défilé aujourd’hui qui est organisé chaque année par mon pays. Je me réjouis de l’organisation de cette festivité car tout s’est bien passé malgré les rumeurs qui circulent de partout. La RCA est un pays de paix et non de guerre », s’exclame Lysette Ngaïna, une participante au défilé du 1er décembre.

Plusieurs événements ont succédé à cette festivité. Il y’a la course de pirogue, et la finale de football du coupe Boganda disputée entre les deux grands clubs nationaux à savoir AS Tempête Mocaf et l’Olympique de Bangui. Cette rencontre sportive a été remportée par l’Olympique de Bangui aux séances de tirs au but.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires