Faustin Archange Touadera: «Le CRT et le BRDC désirent le maintien de la RCA dans la dépendance et la pauvreté»

0
59
Les leaders d'opposition centrafricaine

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 5 décembre 2022—(Ndjoni Sango) : Dans son adresse à la nation à l’occasion des 64 ans de la proclamation de la République Centrafricaine, le Président Faustin Archange Touadera a rappelé sur la nécessité de protéger la République des menaces des campagnes de désinformation. A cet effet, il a indexé les leaders d’opposition politique de planifier la déstabilisation des institutions de la République.

« Depuis plusieurs mois, nous assistons à des manœuvres, actes et propos susceptibles de compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles graves, à provoquer la haine du Gouvernement et à enfreindre les lois de la République. Ces propos, vous le savez, sont largement publiés par les principaux membres du Bloc Républicain pour la Défense de la Constitution (BRDC) et le Conseil de Résistance pour la Transition (CRT)», a indiqué le Président.

Selon le président Touadera, la seule évocation de ces associations de malfaiteurs crée la psychose dans l’opinion nationale, suscite le traumatisme, tant elle rappelle les anciennes organisations criminelles qui ont, dans un passé récent, préparé et soutenu l’avènement de la SELEKA, des Anti Balaka et plus récemment, de la Coalition des Patriotes pour le Changement, CPC.

Le Président Faustin Archange Touadera, a rappelé à ses compatriotes les appels à la violence incités par ces organisations criminelles.

« Vous avez tous suivi, avec stupéfaction, les appels lancés par ces organisations criminelles à l’endroit des partenaires de notre pays leur demandant de suspendre toutes les aides destinées au peuple centrafricain. Vous avez également suivi leurs appels incessants aux organisations terroristes aux fins de mettre le pays à feu et à sang, appuyés par des déclarations et manifestations organisées à Paris, en France. Vous avez suivi les messages vidéos sur les réseaux sociaux publiés par un groupe de mercenaires étrangers et visant à porter atteinte à la sécurité intérieure et extérieure du pays ainsi qu’à l’intégrité physique des responsables des institutions de la République».

Enfin, le Président de la République a noté que ces ennemis de la paix mettent en danger l’existence de la nation: «En appelant à la suspension des aides budgétaires et humanitaires, le CRT et le BRDC désirent le maintien de notre pays dans la dépendance et la pauvreté, la suspension des travaux de réhabilitation des routes, la suspension des projets de construction des écoles et des hôpitaux, la suspension des appuis humanitaires aux personnes déplacées ou victimes des inondations, la suspension des paiements réguliers des salaires, pensions et bourses, bref, ils veulent compromettre l’existence de la Nation».

C’est pourquoi, le president centrafricain a appelé la population à la vigilance et à signer tout acte visant à déstabiliser le pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires