RCA: la Ville Bakouma plongée dans la psychose après l’attaque meurtrière du 1er décembre.

0
50
Les casques bleus de la Minusca

Par Prince Bouanga

Bangui 06 Décembre 2022-(Ndjoni Sango) : Alors que les paisibles populations de Bakouma s’étaient massivement mobilisées autour de leurs autorités le 1er décembre pour manifester leur attachement à la République et célébrer dans la joie le 64e anniversaire de la proclamation de la RCA, des ennemies de la paix réunis au sein de l’UPC ont mené une incursion contre les localités environnantes de Bakouma, créant la psychose au sein de la population qui reste traumatisée jusqu’à ce jour.

La ville de Bakouma située au sud-ouest du pays est encore sous le choc après l’attaque meurtrière perpétrée par les bandits armés contre elle le 1er décembre, jour de fête nationale. Ce jour en effet, l’ambiance et la liesse populaire des habitants de la ville vont être altérées à partir de 9 heures par une attaque d’hommes armés à 20 kms de Bakouma. Bilan de cette attaque barbare, 4 personnes tuées et 4 autres blessées.

Même si les assaillants se sont retirés après avoir la commission de leur forfait, c’est la psychose qui règne au sein de la population de Bakouma à l’heure actuelle. Les activités y tournent au ralenti, les commerces  sont fermés et personne n’ose aller au-delà de 2kms de la ville.

« Les gens à Bakouma ont tous peur car selon des rumeurs, les bandits qui ont semé la désolation aux alentours de la ville y rodent encore. Le samedi 03 décembre, deux chasseurs ont été retrouvés morts et cela a accentué la panique et la peur au sein de la population. Nous sollicitons du gouvernement qu’il renforce les positions des FDS déployées dans la zone pour ramener la quiétude aux populations » a confié un habitant de Bakouma qui a requis l’anonymat.

Le vœu de toutes dignes filles et de tous dignes fils de la RCA est de voir leur pays vivre en paix mais on se rend malheureusement compte que les efforts que déploient les autorités en faveur de la paix sont sapés par des hors-la-loi dont on ignore les vraies motivations. Pour ce cas de figure, Il est donc nécessaire pour les autorités de tout mettre en œuvre pour que les auteurs de cet acte barbare soient traduits devant la justice.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires