RCA: un voleur de téléphone battu à mort au quartier Bangui Mpoko II

0
87
Un utilisateur de téléphone portable

Par Alfred YEMETCHIPA

Bangui, 5 décembre 20022-(Ndjoni Sango) : Ces derniers temps les populations de quartier Bangui Mpoko II  sont victimes  de vols de téléphones orchestrés par les jeunes dudit quartier qui veulent toujours vivre sur le dos de la société et qui sont exposés au mal. 

Dans la nuit de samedi  à dimanche  4 décembre 2022, deux complices se sont entendus pour mener une opération dans la maison de leur voisin à 00 heure 12 minutes. L’un a fait son entrée dans la maison tandis que  l’autre l’attendait  dehors. L’un des  voleurs a pris un téléphone et une somme d’argent remettant et les a remis à son acolyte.

Les  propriétaires de la maison surpris  par des bruits provenant de dehors ont voulu vérifier, c’est ainsi qu’ils   vont apercevoir une silhouette se dessiner et de là vont crier au voleur! Ce  dernier  a tenté de fuir mais il va être  attrapé au niveau de la porte principale  d’où il va être  battu comme un serpent. Le voleur en question était Aristide alias « The Game » qui habite le même secteur que ses voisins.

Au petit matin il a été transféré dans la cour du chef de quartier mais  ne va  pas  bénéficier de la protection de celui-ci car il a été soumis de nouveau à tabac qui serrait à l’origine de sa mort.

Selon une source très introduite Aristide alias The Game est un voleur de nature. Il appartient à un réseau de malfaiteurs qui excellent dans les vols dans le secteur

Selon toute vraisemblance, les jeunes veulent toujours le raccourci et toujours la vie facile. Dans la vie tout n’est pas gratuit comme ils le pensent. Les activités génératrices de revenus n’ont pas asséchées et la RCA dispose des terres arables à perte de vue qui  existent réellement. Dont ils peuvent cultiver les champs  pour subvenir  à leurs besoins en vue d’être des citoyens responsables et respectés  dans la société.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires