RCA: des jeunes se lancent dans l’agriculture pour une autosuffisance alimentaire

0
82

Par Josiana TCHECKOE

Bangui 7 décembre 2022— (Ndjoni Sango) : Les jeunes sont aujourd’hui une référence en matière de technique agricoles dans un pays qui a connu plusieurs crises comme la République Centrafricaine. La pratique de l’agriculture par certains jeunes dans plusieurs villes de provinces et certains quartiers reculés de la capitale Bangui, permet de lutter contre la faim et le chômage. Ce secteur négligé ou oublié, est enseigné ce jour dans beaucoup d’écoles et instituts de la place qui ouvre des opportunités aux jeunes d’être autonomes et de contribuer efficacement à l’autosuffisance alimentaire dans le pays.

De nos jours, l’agriculture devient la principale activité des jeunes sans distinction. La majorité de ces jeunes rêvent de devenir des entrepreneurs pour gagner beaucoup d’argent, comme le font les jeunes d’autres pays d’Afrique notamment ceux de l’Ouest.

Pour se faire, plusieurs jeunes de proximité de l’Aéroport international Bangui M’poko, font de l’agriculture leur activité principale qui génère un peu d’argent et aussi pour contribuer à l’autosuffisance alimentaire de la population.

Un habitant de quartier Kété-goussa en témoigne, Emmanuel LIKPIO « il y aura toujours de l’argent à gagner dans la production alimentaire. Parce qu’après tout le monde doit manger, pas besoin d’attendre une nomination dans une institution » a-t-il-souligné.

Cependant, un groupe des jeunes entrepreneurs d’agricole dénommé « I MAI », basé derrière l’Aéroport international Bangui M’poko qui œuvre à faire de l’agriculture une opportunité, à se développer eux-mêmes et développer leur localité.

Franklin NDARAH, Maitre en Droit a déclaré que « j’ai adhéré à ce groupe de jeunes entrepreneurs agricoles et franchement je me lancé dans l’agriculture pour me dépanner, jusqu’à ce je trouve le travail que je souhaite. J’aime ce que je fais et je vais continuer à exercer pour bien bâtir mon avenir et assurer celle de ma famille ».

Il faut dire qu’aujourd’hui dans plusieurs pays développés au monde, l’industrialisation de l’agriculture contribue efficacement à leur développement sur le plan économique.

Malheureusement, en République Centrafricaine malgré la fertilité de son sol, beaucoup de centrafricains ne s’intéressent pas à l’agriculture. Hormis quelques rares des jeunes désœuvrés sans emploi qui la pratiquent et surtout de matière archaïque. Ce secteur reste un pilier de développement, si seulement les autorités compétentes cherchent à améliorer et innover.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires