La Centrafrique a-t-elle encore des alliés fiables dans la sous-région?

0
256
Les chefs d'Etat et gouvernements de la CEEAC à Kinshasa

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 28 décembre 2022—(Ndjoni Sango): Selon certaines rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux et autres, les Centrafricains connaissent depuis un certain temps une période de psychose sur un prétendue coup d’Etat dont certains leaders d’opposition seraient à l’origine. C’est dans ce contexte que la Communauté des Officiers pour la Sécurité Internationale (COSI), a tiré les oreilles des pays voisins sur une éventuelle attaque armée sur le territoire Centrafricain.

La République centrafricaine, comme toute autre nation au monde entier, partage ces frontières terrestres avec les autres pays voisins. Cette proximité qui devrait favoriser les échanges commerciaux et la libre circulation des personnes et leurs biens, a aussi des conséquences sur l’intégrité territoriale de la République centrafricaine.

Elle a été plusieurs fois un espace d’infiltration des groupes rebelles et mercenaires, en complicité avec certains hommes politiques de l’opposition pour déstabiliser la RCA et anéantir son économie. L’exemple palpable est celui de la rébellion séléka, Bayamoulengué et bien d’autres fauteurs de troubles ayant provoqué la mort des milliers de personnes et leurs biens matériels.

Avec ce rythme, peut-on dire que le Centrafrique a-t-il encore des alliés crédibles dans ce continent en dehors de ceux qui l’ont défendu durant la crise électorale face à la Coalition des patriotes pour le changement ?

Ce climat pousse d’avantage la RCA à se méfier des autres pays voisins, ce qui entrainera par la suite le manque de confiance et le refroidissement des relations diplomatiques avec ces Etats Africains qui sont censés dénoncés ces manœuvres déstabilisatrices.

Les leaders d’opposition ont aussi leur part de responsabilité dans ce qu’ils sont en train de pouvoir planifier. N’est-il pas suffisant aux opposants sans repères de couler le sang des innocents pour leur intérêt égoïstes ?

Ces hommes politiques véreux ont assez fait du mal au peuple Centrafricain, et il est temps que le président Touadera puisse appliquer la méthode qu’il le faut et non de continuer à les caresser comme a souhaité le représentant du partis KNK durant le grand rassemblement du 22 octobre dernier.

Si le chef de l’Etat Faustin Archange Touadera, traitait les opposants politiques comme le font les autres dirigeants, est-ce qu’ils auront encore le culot de continuer à sacrifier des vies humaines pour atteindre leurs objectifs?

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires