RCA: le port sec de Pk 26, un joyau économique à préserver

0
83
Port sec de PK26 dur la route de Boali en Centrafrique

Par Prince Bouanga

Bangui 10 janvier 2023-(Ndjoni Sango) : Avec l’accession à la magistrature suprême de l’Etat du Professeur Touadera, la RCA, doucement mais surement est en train de se relever. Si la majorité des fonds propres de l’Etat proviennent des recettes fiscales et douanières, la construction du port sec de PK26 est la résultante d’une vision lucide et clairvoyante des autorités que les centrafricains doivent soutenir en veillant et en préservant jalousement ce patrimoine national.

Si à une époque, la République Centrafricaine était admirée par les autres pays de la sous-région parce qu’elle était leader dans des initiatives de développement avec la construction des infrastructures et des usines qui faisaient sa fierté, les crises à répétition et les situations d’instabilité récurrentes dans le pays  ont causé le pillage et la destruction de ces infrastructures, appauvrissement ainsi le pays.

Les anciens sont encore nostalgiques quand ils racontent qu’avant les mutineries des années 90, le pays disposait de plus de 200 entreprises et usines qui rapportaient des fonds à l’Etat.

Avec la volonté déterminée des autorités actuelles qui entendent relancer le pays, la construction du port sec de Pk 26 apparait comme un levier de développement sur lequel chaque centrafricain doit veiller jalousement.

Il ne doit plus être question qu’à la moindre situation qui se présente, ce patrimoine économique ne soit l’objet de pillage ou de destruction. Les responsables qui auront en charge de veiller sur ce joyau devront en faire un bon usage et bien l’entretenir pour le bien de toute la population.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires