RCA: le marché PK5 retrouve peu à peu son élan après les séries d’incendies

0
43

Par Mamadou NGAINAM

Bangui, 13 janvier 2022–(Ndjoni Sango): Les commerçants du marché PK5 ont repris leurs activités après les séries d’incendies qui ont causé la chute de bon nombre parmi eux. Des nouveaux kiosques installés avec des marchandises achalandées sont les constats relevés durant notre descente sur le marché.

Le grand malheur qui a frappé certains filles et fils du pays dans le mois de novembre ont provoqué le dépôt de bilan de certaines entreprises. Des boutiques parties en fumées à cause des incendies, des chiffres d’affaires en baise ont été les pires cauchemars de certains commerçants qui n’espéraient plus reprendre leur commerce.

Pendant ces périodes difficiles traversées par ces compatriotes, il y’a eu la descente des autorités compétentes, pour soulager le moral de ces braves filles et fils du pays qui font de leur mieux pour revendre des vivres et autres articles aux Centrafricains. Des promesses ont été faites en faveur de certains, tandis que d’autres ont relancés leurs commerces grâce à l’idée de l’épargne qu’ils ont réalisés et cela a conduit à des prêts bancaires auprès des établissements de crédit.

Les concours bancaires ont permis à certains opérateurs économiques d’exercer à nouveau leurs activités génératrices de revenu.

« Nous sommes des associés dans cette boutique et dépôts contenant des marchandises estimées à plus de 200 millions de francs CFA. Après cet incendie qui a ravagé toutes nos marchandises, et même de l’argent liquide, nous avions décidé de relancer nos activités grâce à un prêt bancaire qu’on n’a promis de rembourser à une échéance fixée. On espère juste que cela nous mènera à retrouver notre ancien équilibre financier. Car, nous avions des dettes à rembourser de la part de nos fournisseurs et celle de la banque. », a souhaité un commerçant, victime d’incendie au marché KM5.

La solidarité dans la communauté musulmane a fait toujours parler d’elle. Comme dit cet adage « c’est dans les moments difficiles qu’on reconnaît les vrais amis », c’est le cas de certains commerçants musulmans qui ont repris leurs activités grâce à des fonds reçus de la part de leur paire.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires