RCA: célébration de la 44ème journée des martyrs sous l’éveil de la conscience de la jeunesse

0
105
Dépôt des gerbes lors de la journée des Martyrs à Bangui édition 2023 @crédit photo Erick Ngaba

Par Marly Pala

Bangui 18 janvier 2023—(Ndjoni Sango) : 18 janvier 1979, 18 janvier 2023, cela fait 44 ans que plusieurs élèves et étudiants ont été tués sous le règne de l’Empereur Bokassa, suite à une manifestation, revendiquant leurs droits. Aujourd’hui, 44 ans passés, que peut-on retenir de la journée des martyrs célébrée ce mercredi 18 janvier 2023 à Bangui?

La journée des martyrs est commémorée le 18 janvier de chaque année pour se rappeler des élèves et étudiants tués sous le règne de l’empereur Bokassa en 1979, alors qu’ils manifestaient leurs mécontentements pour certains points. Et depuis 2011, cette journée est célébrée à travers la rencontre des organisations de la jeunesse, dénommée semaine de la jeunesse dans laquelle, plusieurs sujets de l’heure sont débattus.

Selon Docteur Dieudonné Salamatou, président du Collectif National des Anciens et Patriotes (CNAP 79) et ancien SG de l’ANECA à cette époque, la journée des martyrs ne doit pas être perdue de vue : « Nous constatons que nous sommes en train d’assister à un oubli de l’importance de cette journée. Alors que la plupart d’entre nous qui avons vécu cette époque sommes aujourd’hui, des hauts cadres et doivent sensibiliser les élèves et étudiants sur l’importance de cette journée. Mais malheureusement, l’histoire n’est tellement pas vulgarisée, sauf la commémoration du décès du Président Barthélémy Boganda. Alors que la journée du 18 janvier doit être la chose publique de la jeunesse centrafricaine, car la première marche pour la revendication, qui a amené la démocratie est celle du 18 janvier », a-t-il affirmé.

Pour Aristide Briand Reboas, ministre de la jeunesse et des sports, il est temps de mettre fin à la manipulation de la jeunesse : « La jeunesse d’hier qui a été manipulée, se constitue aujourd’hui en jeunesse solutionnée et c’est ce que nous devons retenir. Donc il appartient à chacun d’apporter sa pierre de contribution aux efforts de relèvement de notre pays. Ce moment a été particulièrement riche et que nous espérons de tout cœur que l’année prochaine, nous permet avons de faire le discours,  faire le bilan de nos investissements personnels avant de projeter d’autres perspectives », a déclaré le ministre de la jeunesse et des sports.

Il faut rappeler que cette célébration de la 44ème journée des martyrs avait débuté à travers des rencontres entre les organisations de la jeunesse, débattant plusieurs thématiques qui touchent des questions, liées au développement de la République centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires