RCA: la formation des FACA à travers EUTM n’est qu’une simulation

0
1828
Formation des FACA par la mission européenne EUTM-RCA au camp Kassaï

Par Hermann DOUMBA

Formation des FACA par la mission européenne EUTM-RCA au camp Kassaï
Formation des FACA par la mission européenne EUTM-RCA au camp Kassaï

Bangui 20 décembre 2019— (Ndjoni Sango): Avec l’aide de la communauté internationale, le gouvernement centrafricain a enclenché la restructuration de l’armée nationale. Les FACA subissent des formations différentes des missions miliaires étrangères en Centrafrique à savoir l’EUTM-RCA de l’union européenne, et des instructeurs russes à Berengo. A la seule différence, la formation faite par l’EUTM ne répond pas aux attentes des FACA.

En effet, la mission d’entrainement de l’Union européenne en RCA (EUTM-RCA) encadre depuis 2016, les Forces armées centrafricaines, les FACA. La tactique de combat armé avec l’usage d’armes n’est pas mise en exergue dans cette formation.

Les bénéficiaires de la formation s’en plaignent. Si bien que cette méthode de formation ne rend pas redoutables les FACA, par rapport au contexte de la République centrafricaine, pays envahi par des bandes armées.  

Cette méthode d’entrainement n’a pas plu aux autorités centrafricaines qui se sont obligées de faire appel à d’autres puissances militaires internationales. Le Rwanda, la Chine, l’Israël, et d’autres pays partenaires ont été sollicités par le gouvernement centrafricain pour booster la structuration de l’armée nationale.

Mais au dessus tout, le gouvernement centrafricain a trouvé le partenaire militaire fiable. C’est la Fédération de la Russie qui s’engage à fond dans la structuration de l’armée centrafricaine. La Russie s’engage à plusieurs niveaux aux côtés des FACA. La formation d’une armée moderne et puissante, la livraison d’armes russes expriment l’engagement de la Fédération de la Russie en RCA. C’est ce qui explique aujourd’hui la montée en puissance des FACA.

L’armée centrafricaine est aujourd’hui opérationnelle même s’il y a encore des efforts à déployer dans ce volet. Grâce à la Russie, les FACA sont déployées dans plusieurs villes de la RCA qui commencent à retrouver la stabilité. La formation des FACA chez les instructeurs russes permet de corriger les erreurs de la formation fournie par l’EUTM au camp Kassaï à Bangui.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments