RCA: reprise de la ville de Bangassou par les forces loyalistes

0
1435
force-rwandaise-ndjoni-sango-centrafrique
Les Forces rwandaises à Bangui pour illustration @crédit photo Erick Ngaba

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 16 janvier 2020—(Ndjoni Sango) : Après deux semaines de la prise en force  par les rebelles de la CPC, la ville de Bangassou est passée actuellement sous le contrôle des soldats rwandais, FACA et Casques bleus qui multiplient des patrouilles dans cette localité à peine abandonnée par les forces non conventionnelles.

Selon plusieurs sources locales, la ville de Bangassou, chef lieu de la préfecture du Mbomou, située au Sud-est de la République est désormais contrôlée par les forces rwandaises arrivées dans la ville il y a deux jours.

La reprise du contrôle de cette ville située à 750km de Bangui se fait sans combats avec les assaillants qui ont quitté précipitamment Bangassou dans la nuit du vendredi 15 janvier 2021 suite à l’expiration de l’ultimatum qui leur a été donné par les soldats rwandais.

« Avant leur retrait sur les pointes de pieds, les assaillants ont pillé les boutiques, les marchandises au marché et quelques ONG dans la nuit de ce mercredi dernier. Ils ont même emporté les motos des particuliers voire les véhicules de certaines organisations non gouvernementale », a témoigné un habitant qui a même ajouté que les rebelles ont tiré des armes légères lors de leur départ anticipé. 

Une information confirmée par une source onusienne qui a précisé que les assaillants sont partis vers les diverses directions, certains ont pris l’axe Bakouma et d’autres empruntent le chemin de Bangui.

« Ils ont vidé la base des FACA (forces armées centrafricaines), il est temps que les forces de défense qui se sont retranchées dans la base de la MINUSCA, reprennent leur position d’avant afin protéger la population civile », a lancé une source autoritaire contactée par Ndjoni Sango depuis la base de ma MINUSCA de Bangassou.

A titre de rappel, la ville de Bangassou a été attaquée le dimanche 3 janvier 2021 par les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) qui ont pris le contrôle de ladite localité.

Les combats entre les rebelles et les forces loyalistes ont provoqué le déplacement massif de populations vers la République démocratique du Congo.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments