RCA: une fouille systématique qui tourne au drame dans la commune de Bimbo 3

0
1098
Bangui-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
Une vue de circulation dans la ville de Bangui @crédit photo Erick Ngaba

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui, 19 janvier 2021— (NdjoniSango) : La zone de Bimbo 3 précisément Cité de la Paix, Foyer de la charité, Avicome, Boeing, KéttéNgoussa en allant vers la Menuiserie DAMECA au Cattin, ont été le théâtre d’une fouille robuste des forces de l’ordre pendant cette crise sécuritaire que traverse le pays. ceci avant et après les élections présidentielles et législatives du décembre dernier quand les personnes malintentionnées infiltrent la localité.

La journée du lundi 18 janvier 2021 aux environs de 12h, a été perturbée dans la localité de Bimbo 3, lors de la proclamation des résultats définitifs des élections groupées du 27 décembre 2020 par la Cour constitutionnelle. Dans un cheik-point installé au quartier Cattin, proche de DAMECA, où se trouvent les Forces Armées Centrafricaines qui font le contrôle des pièces d’identité et de sacs au dos. Elles ont arrêté un jeune homme âgé de 28 ans qu’elles trouvaient suspect.

Au moment du contrôle routier, le jeune ne disposait d’aucune carte d’identité ni de carte d’électeur sur lui. Les forces lui ont ordonné d’ouvrir son sac au dos mais ce dernier a refusé et a décidé de s’enfuir. Ce geste a poussé les forces de défense d’ouvrir le feu sur lui. Les coups lui ont coûté la vie.

La foule s’étant précipitée pour s’approcher du corps a été repoussée par les forces de défense afin de procéder à l’identification du suspect abattu. C’est aux environs de 13h qu’une ambulance de la Croix-Rouge est venue prendre le corps pour déposer à la morgue.

Un renforcement des forces de sécurité a été déployé hier après-midi pour doubler la vigilance des forces en présence et aussi de venir en appuis à celles qui sont sur place pour mener à bien leur mission afin de ramener la paix et le calme tant attendus par ces paisibles citoyens.

Rappelons que la commune de Bimbo 2 et 3, ont été des zones ciblées par les autorités compétentes, suite à des récentes arrestations et actes de barbaries qui ont occasionné la mort de 2 policiers lors d’une attaque d’hommes armés non identifiés dans le mois de décembre 2020.

1 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments