RCA: raviver le basketball comme au temps d’antan, un objectif principal de l’équipe CAP2025

0
572
Les membres du bureau cap 2025 @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala         

Bangui 22 février 2021—(Ndjoni Sango) : Faire revivre le Basketball centrafricain comme dans les années 1990, est le plan d’action de l’équipe CAP2025 en course pour le fauteuil de la fédération centrafricaine de ladite discipline. Ce plan d’action a été donné par Guy-Maurice Limbio, président à la fois de la ligue de basketball de Bangui, du club Zarasclo et du CAP2025, lors d’une conférence de presse, tenue le samedi 20 février dans la salle de réunion de l’Hôtel Oubangui.

La République centrafricaine est l’une des grandes nations africaines en Basketball. Mais ce renom tend à disparaître à cause de nombreuses difficultés liées au manque de volonté politique, des ressources humaines et plusieurs autres facteurs. Mais comment y trouver des remèdes palliatifs ?

A cette question, le CAP2025 qui est une nouvelle équipe avec des ambitions purement émancipatoires pour le basketball centrafricain, entend pallier à ces maux et raviver cette discipline comme dans le temps écoulé.

A en croire Guy-Maurice Limbio, à la fois président du CAP2025, de la ligue de basketball de Bangui et du club Zarasclo, le basketball centrafricain doit être décentralisé afin de donner la chance à tous les acteurs du milieu :

« Nous devons concrètement rebâtir notre basket à partir de notre histoire. Il faut utiliser les outils digitaux à notre disposition pour pouvoir communiquer avec les partenaires institutionnels et financiers qui peuvent nous aider demain à développer notre basketball. Cela  à travers des formations, des compétitions et aussi à travers une table ronde dédiée qui va nous permettre quelque part de poser finalement cet arbre à palabre qui va pacifier le basketball centrafricain. Car aujourd’hui, il a besoin d’être uni, décentralisé, parce qu’on a aussi nos frères qui sont dans l’arrière-pays qui ne sont pas suivis et accompagnés et pas toujours reconnus à leur juste valeur pour des efforts consentis. Il est du devoir de CAP2025 de travailler pour cet ordre, afin de pouvoir fédérer tout le monde autour de ce programme, ce projet et surtout cette volonté. Aujourd’hui, le bureau qui travaille avec moi sur cette liste est suffisamment armé en termes de compétence, de technicité et de vision pour pouvoir nous accompagner », a-t-il garanti.

Il a par ailleurs ajouté, que le choix de cette équipe du CAP2025 a été personnel et voulu du politique. Car, gérer une fédération qui est une institution nationale, c’est la politique. Et il faudrait qu’il y ait un fil conducteur avec  les politiques pour discuter et échanger afin d’aller dans le bon sens et de créer une structure d’excellence.

Ce plan d’action du CAP2025 intervient une semaine avant l’assemblée générale ordinaire élective de la fédération centrafricaine de basketball. C’est le moment où la Centrafrique est qualifiée pour le prochain Afro-Basket prévu au mois d’août à Kigali au Rwanda.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments