RCA: la renaissance du basketball centrafricain, un plan d’action de Singha Bengba

0
131
Serge Singha Bengba avec son équipe @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala         

Bangui 25 février 2021—(Ndjoni Sango) : En vue de briguer un mandat à la tête de la fédération centrafricaine de Basketball, l’équipe du bureau fédéral, conduite par Serge Singha Bengba entend faire de la renaissance de cette discipline sportive, sa première priorité. Ce plan d’action s’est fait connaître lors d’une conférence de presse, tenue à l’Hôtel Somba à Bangui.

Le Basketball centrafricain jadis, connu de tous les pays du continent est en régression après de brillantes performances dans les années 1990. Pour cause, le manque de volonté politique, des ressources humaines et d’infrastructures adéquates pour la pratique de cette discipline.

Et comment relever ces grands défis pour faire renaître le Basketball comme au temps d’antan ?

A en croire Serge Singha Bengba, à la fois opérateur économique, président du club Newtech Bantou et candidat à la présidence de la fédération, le Basketball centrafricain est à la croisée des chemins. Il peut poursuivre vers l’excellence ou dépérir. Donc, il faut le faire renaître :

« Notre vision consiste à redonner au Basketball centrafricain, sa grandeur et ses lettres de noblesse avec l’objectif ultime, le retour de Yassitoungou en République centrafricaine. Pour atteindre cet objectif global, nous prévoyons si nous sommes élus, une série de réforme ayant des objectifs spécifiques comme, la vulgarisation, la diffusion et la promotion du Basketball sur toute l’étendue du territoire par la recherche des talents, le renforcement des actions formatives de tous les acteurs, l’amélioration de la qualité des championnats nationaux dans toutes les catégories, le soutien renforcé à tous les intervenants, l’ouverture au monde afin d’offrir aux joueurs talentueux, des perspectives de carrière à l’international, la gestion orthodoxe et rationnelle des ressources humaines, financières et matérielles nécessaires au développement du basketball et l’organisation des états généraux du Basketball centrafricain afin de renforcer la cohésion et de pacifier les relations entre ses différents acteurs », a-t-il promis.

Ce plan d’action qui s’avère prometteur pour la renaissance du basketball centrafricain, intervient alors que plusieurs autres candidats à cette course ont donné aussi leurs plans d’action et où l’assemblée générale ordinaire est prévue pour le samedi 27 février 2021.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments