RCA: l’ONG AFPE octroie des crédits aux groupements des promotrices des AGR de Pissa

0
75
AFPE-ndjoni-sango-centrafrique
Lancement de la campagne d'octroi de crédit aux groupes des promotrices des AGR de Pissa par l'ONG AFPE @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA 

Bangui 20 avril 2021—(Ndjoni Sango): Sur financement de l’ONU Femmes chiffré à 130 millions de FCFA, l’Association des Femmes pour la promotion de l’entreprenariat a lancé le samedi dernier à Pissa dans la Lobaye, une campagne d’octroi des crédits aux groupements des agricultrices et promotrices des activés génératrices de revenus. 25 groupements de ces femmes de la commune de Pissa ont bénéficié chacun 900.000 FCFA de crédit pour développer leurs activités.

L’ONG nationale AFPE s’engage à faire de l’autonomisation des femmes en Centrafrique son cheval de bataille à travers la promotion de l’entreprenariat féminin. Des formations professionnelles et appuis sont entre autres des actions qu’elle mène auprès des femmes qui œuvrent dans les AGR et l’agriculture.

Ils sont au total 25 groupements des femmes agricultrices et promotrices des activés génératrices de revenus de la commune de Pissa dans la Lobaye à pouvoir bénéficier de ce projet mis en œuvre par l’AFPE. Chacun de ces groupements a bénéficié d’un crédit de 900.000 FCFA. La cérémonie de la remise de crédit a eu lieu le samedi dernier à la mairie de Pissa en présence des autorités locales.

Prisca Modemadé, est l’une des bénéficiaires de ce crédit, membre du groupement « Yekè na Yeké » de Bongo 2 :

« Je suis vraiment émue de joie du fait de l’appui de l’AFPE à notre groupement. Ce qu’elle a fait nous épargne de beaucoup de problème que nous rencontrons dans nos activités. Avec cette enveloppe, nous allons développer notre activité agricole. Au lieu que ça soit des petits champs, nous allons désormais faire des hectares d’arachides que nous allons exporter vers la capitale. »

Bien avant, les bénéficiaires de ce crédit ont suivi une formation dans leurs domaines d’activités. A l’issue de cette formation, elles se sont mises en groupements dans le cadre de projet initié par l’AFPE sur financement de l’ONU Femmes.

« Cette initiative découle du fait d’une évaluation que nous avons faite auprès des femmes de la commune de Pissa. Et nous avons monté un projet financé par l’ONU Femmes pour que nous puissions octroyer aujourd’hui des crédits aux groupements des femmes de cette commune. A travers ce projet nous voulons promouvoir l’autonomisation des femmes. Par ce que le développement d’un pays repose sur les femmes. Donc, il faut autonomiser ces femmes pour leur permettre de prendre en charge famille et du coup développer l’économie du pays », a expliqué Yolande Gréyongo, coordonnatrice de l’ONG AFPE.

L’AFPE dispose d’une branche de microfinance, l’Association des femmes pour l’épargne et le crédit (AFEC) pour permettre de faire le suivi de la bonne gestion de crédit par ces groupements. Dans cette initiative, les autorités locales de Pissa ne sont pas aussi restées à la marge.

Le maire de la commune de Pissa est aussi impliqué dans la mise en œuvre de ce projet en faveur des femmes de cette localité. Roger OKOA-PENGUIA, se réjouit de ce projet dont sa commune est bénéficiaire :

« Nous exprimons tous nos remerciements aux bailleurs ONU Femmes et l’AFPE qui ont pensé aux femmes de la commune de Pissa. Car, ce projet va encourager les femmes à améliorer les conditions de leurs ménages. Cela ressorte qu’elles puissent augmenter leurs revenus et améliorer les conditions de vie de leurs foyers. Les documents que j’ai paraphés de mon côté, je veillerai à ce que les AGR de ces femmes puissent réussir pour que la pérennisation soit effective. Parce que lorsque le projet se retirera, il faut que les femmes soient autonomes. Car, on parle aujourd’hui de l’autonomisation de la femme centrafricaine. Donc, ce projet est un modèle parmi tant d’autres ».

Ce projet est mis en œuvre en faveur de 50 groupements des femmes dans deux régions de la RCA. 25 groupements  à Pissa dans la Lobaye, et 25 autres à Bambari dans la préfecture de la Ouaka, sont bénéficiaires de ce projet.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments