RCA: l’état-major des armées publie les résultats préliminaires du centre d’appel 1320

0
226
centre-appel-ndjoni-sango-centrafrique
Centre d'appel 1320 sur la situation sécuritaire en RCA

Par Saint-Cyr Gbégbé-Ngaïna    

Bangui 19 avril 2021—(Ndjoni Sango) : L’Etat-major des armées, par le truchement de son Porte-parole, Commandant Augustin Ndago-Kpako, au cours d’une rencontre avec la presse ce 19 avril, a rendu public les résultats préliminaires du Centre d’appel sur le numéro gratuit 1320.

L’objectif est de donner plus d’explication sur l’importance de ces appels en provenance de la population dans différentes localités de la République centrafricaine, qui ont permis de mettre à disposition de l’Etat-major des armées des informations vraies sur le mouvement des bandits dans plusieurs endroits du pays.

Ces résultats préliminaires du Centre d’appel sur le numéro gratuit 1320, a essentiellement démarré le 27 février 2021, date à laquelle, les populations ont constaté une forte concentration des rebelles dans plusieurs villes de la République centrafricaine.

Pour se faire, chaque centrafricain a intérêt à appeler le numéro gratuit 1320 pour communiquer des informations vitales qui aideront le gouvernement centrafricain à rétablir la paix et l’ordre sur toute l’étendue du territoire centrafricain.

En s’appuyant sur ce message patriotique, le Porte-parole de l’Etat-major des armées, Commandant Augustin Ndago-Kpakon, est revenu sur l’importance de ces appels gratuits.

«Les résultats préliminaires du travail du Centre d’appel sur le numéro gratuit 1320, ont été résumés. Pendant la courte période de fonctionnement du Centre d’appel, de milliers d’appels ont été reçus. Je tiens à remercier tous les résidents qui ont été vigilants et nous ont donné des informations importantes sur ce qui se passe dans leur localité. Aucun appel n’est resté sans réponse. De nombreux appels sont reçus pour donner des informations sur le mouvement des groupes armés», a-t-il expliqué.

Et le Porte-parole de l’Etat-major d’ajouter qu’«il a été décidé de publier des rapports individuels relatifs sur des activités criminels des groupes armés dans le pays, en ce sens que tous ces rapports sont anonymes. C’est dire que la sécurité de nos citoyens prime», a déclaré le Commandant Augustin Ndago-Kpako.

Il convient de souligner que ces résultats préliminaires ont pris en compte le mois de février 2021, jusqu’au 14 avril de la même année, et les appels proviennent des villes, villages, communes et certains quartiers de Bangui au moment où ces quartiers périphériques de la capitale a été la cible des criminels de la Coalition des prétendus Patriotes pour le Changement (CPC).  

Enfin, le Commandant Augustin Ndago-Kpako invite les Centrafricains à collaborer.

«Ce rapport n’est que préliminaire. Il revient aux Centrafricains résidents sur le territoire de continuer à appeler au numéro gratuit 1320, afin de signaler le mouvement des résidus de ces bandits cachés dans les coins et recoins de certaines localités pour permettre aux Forces de défense et de sécurité de les neutraliser», a-t-il lancé.

Les résultats préliminaires des appels sur le numéro 1320 en PDF à télécharger: La statistique et données des appels 1320 dans chaque région de la RCA

4 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments