RCA: l’émergence de la ville de Pissa

0
98
Pissa-ndjoni-sango-centrafrique
Pancarte de la Mairie de Pissa @crédit photo Erick Ngaba

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 22 avril 2021— (Ndjoni Sango) : La ville de Pissa, située à 69 kilomètres de Bangui, a connu une avancée sur plusieurs domaines que ça soit sur le plan éducatif, sanitaire, agricole, dans la création de l’emploi, des groupements et autres ont favorisé le développement de cette localité au détriment des autres provinces qui sont situées sur la route de M’baïki.

L’installation des ONG humanitaires dans cette commune et avec le soutien de l’Agence Française de Développement (AFD), dans le Projet de Développement Régional du SUD-OUEST, a également permis à cette ville d’avoir un financement dans des projets prioritaires.

L’Association des Femmes pour la Protection de l’Epargne (AFPE), qui est également une ONG nationale, financée par l’ONU FEMMES, qui a fait de cette ville une ville bénéficiaire des aides humanitaires, des micro-crédits pour financer les différents groupements des femmes et petites associations œuvrant dans l’activité génératrice de revenu de ladite localité sont aussi considérés comme des atouts ayant favorisés l’émergence de cette partie de Bangui.

La localité de Pissa dispose de plusieurs structures, on peut citer entre-autres : Une Mairie avec les dispositifs nécessaires pour son fonctionnement dirigée par le maire Roger Okoa Penguia ; une brigade de la gendarmerie, pour assurer la sécurité des habitants ainsi que celle des personnels humanitaires ; Une poste qui permet aux différents fonctionnaires de ladite localité de percevoir leur salaire sans faire de déplacement à Bangui.

Aussi, il y a une agence Orange Money pour les retraits et transferts d’argent, un centre hospitalier disposant d’une logistique nécessaire et des personnels sanitaires qualifiés ; un vaste marché ; des hôtels et autres lieux publics à l’exemple des bars dancing et autres lieux de distraction.

Hyppolite, un sage de Pissa, nous parle de cette ville : «La ville de Pissa fait partie des villes les plus fréquentées par les autorités compétentes et autres étrangers que ça soit dans des diverses circonstances telles que les cérémonies officielles, les décorations défilés pendant la fête du 1er mai qui est annulée à cause de Covid-19. Cette ville a beaucoup changé à cause des ONG et autres structures qui se sont installées ici. Dans cette localité on a presque tout ce dont on a besoin », a-t-il fait savoir.

Signalons que le centre hospitalier de la ville de Pissa est le tout premier dispensaire de la route de M’baïki a bénéficié de la main du chef de l’Etat, le Pr Faustin Archange Touadera, un projet dénommée couverture sanitaire universelle, un programme de gratuité des soins aux enfants de 0 à 5 ans, aux femmes enceintes et aux femmes allaitantes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments