RCA: l’ambassadeur russe qualifie l’enquête de RFI « d’un fruit d’imagination malade »

1
442
Vladimir-Titorenko-ndjoni-sango-centrafrique
Vladimir Titorenko ambassadeur de la Russie à bangui

Par Erick NGABA

Bangui 3 mai 2021—(Ndjoni Sango) : La radio France internationale (RFI) a publié ce lundi 3 mai une enquête sur les forces armées centrafricaines et leurs alliées russes qui mènent l’offensive contre les rebelles de la CPC qui tentent de renverser le pouvoir du président élu Faustin Archange Touadera. L’ambassadeur de la Russie à Bangui, Vladimir Titorenko, a qualifié l’article de fake news.

Les médias français se lancent à nouveau dans une campagne de diabolisation contre les forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés russes et rwandais dans les opérations de ratissage visant les groupes rebelles de la CPC.

Un article de RFI intitulé « tableau des violations commises par les acteurs étatiques et forces bilatérales décembre 2020 à avril » accable les instructeurs russes qui appuient l’armée centrafricaine dans la reconquête des régions du pays contrôlées par les rebelles.

Sans tarder, l’ambassadeur russe à Bangui réagit. Vladimir Titorenko n’est pas passé par le dos de la cuillère pour fustiger cet article de RFI.

«  Nous constatons avec regret qu’en publiant cet article un média renommé s’aligne avec des fabricants de fausses nouvelles qui servent les intérêts des malfaiteurs qui complotent pour renverser le gouvernement légitime », commente l’ambassade de la Russie à Bangui.

Le diplomate russe souligne dans le communiqué toute la publication de la RFI concernant les instructeurs russes est fondée sur le « bouche à oreille ».

« Aucun des nombreux documents confidentiels n’a été rendu public. La publication n’est pas accompagnée d’audiovisuel. Il est impossible d’identifier les personnes interviwées qui sont mentionnées dans la publication. Nous avons l’impression que soit cet article est un fruit d’une imagination malade, soit les journalistes ont exécuté l’ordre de certaines forces politiques proches du chef de la rébellion F. Bozizé », dénonce le diplomate russe dans le communiqué.

De toute évidence, Titorenko indexe les journalistes de RFI d’avoir une mémoire rouillée, car ils ont oublié, d’après lui, de rappeler aux lecteurs qui avaient sauvé Bangui d’un massacre le 13 janvier dernier, lorsque les malfrats et les rebelles étaient sur le point d’envahir la capitale centrafricaine. *

En parlant de ceux qui ont sauvé la capitale le 13 janvier 2021, le diplomate russe veut évoquer les FACA appuyées par les instructeurs russes et forces rwandaises qui ont sauvé Bangui de la tentative de prise de pouvoir par la rébellion CPC dirigée par l’ancien président François Bozizé.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Judicael Ouikon-Dongongo
4 jours il y a

Merci SEM Dr Titorenko, le seul et vrai embassadeur pour cette excellente analyse. Fortement diplômé contrairement au médiocre et ambassadeur de france au Centrafrique qui est sous diplômé et brute. Aides nous donc Dr à recouvrer notre indépendance. rfi, france24 et les blogs des esclaves de la francafrique tels que letsunami.net et corbeaunews-centrafrique.com sont des machines à intoxs. Honte à eux