RCA: composition des membres du bureau de l’assemblée nationale

0
265
Centrafrique-parlement-Ndjoni-Sango
vue d'ensemble de l'hémicycle de l'Assemblée nationale centrafricaine@photo Erick Ngaba

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 7 mai 2021—(Ndjoni Sango) : Après l’élection du Président de l’Assemblée nationale, les députés de la nation ont élu ce jeudi 6 mai 2021 les 14 autres membres du bureau que compose l’ensemble dudit bureau. Les représentants du peuple, élus par leurs pairs ont chacun un an de mandat renouvelable excepté Simplice Mathieu SARANDJI, le Président de cette deuxième institution républicaine.

Sur les 15 membres élus de la septième législature, trois femmes parlementaires ont été élues dans ce premier bureau de l’Assemblée nationale dont le mandat s’achève au mois de mars de l’année 2022.

Il s’agit d’abord, d’Evariste NGAMANA, porte-parole du parti MCU, qui devient le 1er vice-président, Bernard DILLA, du MLPC, élu quatre fois au poste du 1er Secrétaire parlementaire de la 6ème législature est désormais plébiscité  2ème vice Président, Michel KPINGO, du MCU décroche le 3ème vice-président et Marien DJEME, de Mouni revient une fois en charge du 4ème vice-président.

Ensuite, le député indépendant, élu dans la 2ème circonscription de Bimbo, Henri  Josué GBOGOUDA devient le premier questeur ; la deuxième questure est occupée désormais par Josué Titus NGOUGBO, du RDC et Magloire Jocelyn MAKANGO, du MCU garde le poste du troisième questeur.

La liste n’est pas encore close, trois Secrétaires parlementaires qui ont sollicité les suffrages de leurs collègues, font leur entrée dans ce premier bureau. Il s’agit de Clément NDOMBE, du MCU qui s’occupe du poste de premier secrétaire parlementaire ; suivi de Bernadette Gambo SOUANINZI, du MCU au deuxième secrétaire et Dorothée Désirée THIYANGOU, de l’UNDP, élue quant-elle troisième secrétaire.

Enfin, les quatre vice-présidents seront assistés par les quatre membres qui sont : Brice Rodrigue Kpoda SIALO ; Sylvain MBOMBO ; Alime Aziza SAOUMAINE, du MCU et Lucien MBAIGOTO de MOUNI. Les parlementaires qui sont élus disposent d’un an pour exercer les fonctions qui les ont confiés par leurs collègues, c’est-à-dire, leur mandat expire au mois de mars prochain lors de la première session ordinaire de 2022.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments