RCA: « à N’Djamena, la ministre des affaires étrangères a été induite en erreur » Célestin Oualou, un officier à la retraite

0
530
Prise de vue de la zone dans les airs du territoire centrafricain où des véhicules tchadiens sont parqués, 760 mètres de la frontière avec le Tchad

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 2 juin 2021—(Ndjoni Sango) : À N’Djamena, le Ministre des affaires étrangères a été induite en erreur et on l’a informé que l’incident s’était produit sur le territoire tchadien alors que l’incident s’était produit sur le territoire de la République centrafricaine.

Le premier contact de tir a eu lieu à 700 mètres de la frontière tchadienne sur le territoire de la République centrafricaine, alors qu’un détachement de l’armée tchadienne tentait de pénétrer sur le territoire de la République centrafricaine pour aider les bandits avec lesquels l’armée centrafricaine combattait.

L’armée centrafricaine a empêché les bandits de pénétrer sur le territoire de la République centrafricaine, puis l’armée tchadienne a effectué une deuxième tentative d’attaque contre la République centrafricaine, mais ils ont été repoussés.

L’armée centrafricaine s’est alors retirée du lieu de conflit pour ne pas franchir ACCIDENTELLEMENT la frontière avec le Tchad. Ensuite, les unités tchadiennes se sont avancées et ont pris position sous ces arbres sur les photos qui sont maintenant publiées. L’armée centrafricaine n’est pas entré en campagne, sachant qu’il y aura des réunions à N’Djamena, qui mettront un point sur la  traversée de l’armée tchadienne des frontières de la république Centrafricaine.

Cartographie de la zone à travers Google
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires