RCA: « Chaque centrafricain doit tout mettre en œuvre pour devenir un artisan de paix » Virginie Baîkoua

0
193
Virginie Baîkoua, ministre de l'action humanitaire et de la réconciliation @crédit photo Erick Ngaba

Bangui 20 Septembre 2021–(Ndjoni Sango): A l’occasion de la journée internationale de la paix célébrée chaque 21 Septembre 2021, la ministre centrafricaine de l’action humanitaire, de la solidarité et de la réconciliation, Virginie Baîkoua, a fait une déclaration pour attirer l’attention du peuple centrafricain sur la nécessité d’œuvrer en faveur de la paix en République centrafricaine. A travers le thème international « Se relever pour un monde équitable et durable », et décliné au niveau national: « Engagement de la jeunesse pour la consolidation de la paix en République centrafricaine », elle appelle la jeunesse centrafricaine à une prise de consciene, et les groupes armés à déposer les armes. Ci-dessous, l’intégralité de sa déclaration: 

DECLARATION

DE MADAME LE MINISTRE DE L’ACTION HUMANITAIRE, DE LA SOLIDARITE ET DE LA RECONCILIATION NATIONALE

  • Centrafricaines ;
  • Centrafricains ;
  • Chers Compatriotes.

Demain le 21 septembre 2021, la République Centrafricaine célébrera la Journée Internationale de la Paix. Cette journée a été instaurée par les Nations Unies depuis  1981 pour rappeler aux responsables politiques, aux gouvernants, à la société civile et à toutes les communautés, l’importance de la place et du rôle de la paix dans les communautés et les pays.

Pour la République Centrafricaine, cette journée est dédiée à la Paix et particulièrement à l’absence de guerre, qui doit se manifester par un cessez le feu dans les zones de combat.

La Journée Internationale de la Paix sera célébrée sous le thème « SE RELEVER POUR UN MONDE EQUITABLE ET DURABLE ». Ce thème a été décliné au niveau national par : « ENGAGEMENT DE LA JEUNESSE POUR LA CONSOLIDATION DE LA PAIX EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE ».

En effet, le Président de la République, Chef de l’Etat qui attache une attention particulière à la promotion de la jeunesse, a recommandé une plus grande implication de cette frange de la communauté centrafricaine dans les efforts de consolidation de la paix dans notre pays.

C’est ainsi que cette année, la jeunesse centrafricaine sous la houlette de la Primature a pris le leadership dans l’organisation de la célébration de cette journée.

  • Chers compatriotes,

Cette Journée revêt pour notre pays la République Centrafricaine une importance capitale ; en effet, nul ne peut mieux connaitre l’importance de la paix que celui qui l’a déjà connu et perdu une fois.

Le bien-être des populations, la croissance économique, bref le développement dans toutes ses dimensions, ne peut être envisagé avec sérénité sans la PAIX.

En effet, les crises politiques et les catastrophes naturelles ou provoquées par l’homme, entrainent de grands bouleversements dans la vie des pays. Le cas de la République Centrafricaine notre pays est suffisamment édifiant.

Avec l’absence de la paix, la République Centrafricaine a connu des reculs dans presque tous les domaines, notamment dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage, de l’éducation des enfants, de la santé de la population pour ne citer que ceux-là.

Depuis le retour à l’ordre constitutionnel, le Président de la République, Chef de l’Etat le Professeur Faustin Archange TOUADERA a fait de la restauration de la paix dans le pays la priorité des priorités.

Le retour et le maintien de la paix constitue en effet l’un des principaux piliers des actions gouvernementales traduites en acte dans différents ministères sectoriels. Nous pouvons citer :

  • Le Désarmement, Démobilisation, Rapatriement et Réinsertion (DDRR) ;
  • La restructuration de l’armée ;
  • Le retour et la réintégration des personnes déplacées internes des réfugiés centrafricains à l’étranger ;
  • La réconciliation nationale à travers la justice transitionnelle ;
  • La restauration de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.

La volonté et la détermination des plus hautes autorités du pays à ramener  et à consolider la paix se sont concrétisées par l’adoption de l’Accord Politique pour la Paix  et la Réconciliation en République Centrafricaine (APPR-RCA) négocié à Khartoum au Soudan et signé à Bangui le 06 février 2019.

Ces efforts consentis par l’Etat centrafricains témoignent de l’attachement des autorités du pays à la paix en tant que valeur cardinale pour la vie d’un pays.

  • Centrafricaines ;
  • Centrafricains ;
  • Chers Compatriotes.

Le retour et le maintien de la paix dans notre pays n’est pas seulement l’affaire du gouvernement et de ses partenaires mais aussi et surtout celle de tous les centrafricaines et centrafricains que nous sommes.

Oui, nous avons besoin de la paix, nos familles ont besoin de la paix et nos communautés ainsi que notre pays ont besoin de la paix. Chaque centrafricain, chacun à son niveau et là où il se trouve, doit tout mettre en œuvre pour devenir un artisan de la paix afin de contribuer au retour à un Centrafrique apaisé et en développement.

Je souhaite à tous les centrafricaines et centrafricains une bonne célébration de la journée Internationale de la Paix édition 2021.

Je vous remercie.-

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires