RCA: le parti MLPC incite le gouvernement à œuvrer en faveur d’un cessez-le-feu

0
297
Ziguele-touadera-ndjoni-sango-centrafricain
Martin Ziguelé, président du parti MLPC et le Chef de l'Etat Faustin Archange Touadera durant la campagne électorale 2016 à Paoua

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 11 octobre 2021—(Ndjoni Sango) : Dans un communiqué de presse, le parti MLPC de Martin Ziguele a condamné avec fermeté les assassinats « crapuleux » des civils dans la Ouaka par des rebelles de la CPC et exhorte le gouvernement et la Minusca à œuvrer en faveur d’un cessez-le-feu pour épargner les vies humaines.

Ces derniers temps, la recrudescence de la violence armée est constatée dans certaines régions du pays avec la tuerie en masse des civiles par des hommes armés, assimilés par la coalition des patriotes pour le changement (CPC). Celui du 5 octobre 2021 commis par l’UPC dans la région de Ouaka vient d’enfoncer le clou avec un score d’une trentaine des personnes tuées.

Cette tuerie de masse qualifiée d’ « odieux » et « crime » contre l’humanité par les autorités nationales continue de couler de salive et l’encre dans le pays avec des sorties médiatiques visant à condamner cet acte.

Parmi les voix qui soulèvent pour dénoncer cet acte, le parti MLPC condamne fermement les assassinats des civils qui selon eux, une horde pour laquelle la vie humaine n’a aucune importance, sur l’axe menant de Bambari à Alindao dans le centre –est de la République centrafricaine.

« Le bureau politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain engagé aux côtés des populations centrafricaines pour la défense de leurs intérêts, condamne avec la plus grande fermeté ces assassinats crapuleux que rien ne saurait justifier », a déclaré Christophe Ndouba, Secrétaire général du MLPC.

Par ailleurs, ce parti de l’opposant exhorte le gouvernement et la Minusca à œuvrer en faveur d’un cessez-le-feu pour épargner les vies humaines d’une part et créer les conditions favorables à la tenue du dialogue en cours de préparation.

Il est à rappeler que depuis l’installation par le Président TOUADERA des membres du comité préparatoire dudit dialogue qui s’activent à officialiser la date de cette rencontre, la recrudescence de la violence armée se multiplie dans l’arrière-pays avec la tuerie des civils.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires