RCA: chute du taux de décès lié au paludisme grâce à l’aide médicale chinoise entre 2016-2020

0
59
Des médecins centrafricains sur la prescription des produits paludiques du don chinois

Par Erick NGABA

Bangui 1er novembre 2021—(Ndjoni Sango) : Dans le cadre de la lutte contre le paludisme en République centrafricaine, la République Populaire de Chine apparaître comme un partenaire du premier plan à appuyer le gouvernement à combattre cette maladie à travers un don à titre gracieux de médicaments paludiques. Durant 5 ans, entre 2016-2020, la République populaire de Chine a offert des lots de médicaments notamment l’artemether injectable, Duo-cotexin et ASAQ en comprimé d’un montant de 15.000.000 de Yuan Renminbi soit environ 1.324.707.783 de francs CFA repartis entre 2016-2020.

Les conflits armés déclenchés en 2013, ont profondément impacté le système sanitaire de la République centrafricaine. Beaucoup de formations sanitaires du pays ont été détruites pour la plupart. Pendant ce temps, le pays enregistre plus de 50% de taux du paludisme qui est la première cause de morbidité et de mortalité au sein de la population rendue vulnérable par les conflits.

Or, le gouvernement centrafricain qui se bute à de nombreuses difficultés liées aux conflits, ne pouvait faire face à la situation sanitaire inquiétante. Et donc, il a fallu solliciter l’aide du partenaire chinois pour sauver la population du paludisme. C’est ainsi que le gouvernement de la transition centrafricain a tendu la main au gouvernement de la Chine qui a favorablement répondu.

A travers le partenariat entre les deux pays, la Chine a commencé à octroyer gracieusement un don de 5 lots de médicaments antipaludiques pendant cinq ans, de 2016 à 2020. Le montant s’élève à 15.000.000 de Yuan Renminbi soit 1324707783 de francs CFA, repartis annuellement un lot d’antipaludique d’un montant d’environ 3.000.000 Yuan Renminbi soit 264941556 de francs CFA chaque année.

Durant les 5 années de cet appui, 988740 traitements antipaludiques ont été réceptionnés par le ministère centrafricain de la santé et de la population. Ces traitements sont notamment 666.740 traitements de combinaisons thérapeutiques à base d’artémisinine, 322.000 antipaludiques à savoir : Artémether injectables, Duo-cotexin en comprimé. Les traitements sont exécutés par les régions sanitaires 1(BEGOUA), 2(BERBERATI), 3(BOSSANGOA), 4(BAMBARI), 5(BRIA), 6(BANGASSOU) et 7(BANGUI) et les 35 districts sanitaires sur l’ensemble du pays.

Au terme de 5 ans années d’exécution liée à l’accord entre les gouvernements centrafricain et chinois, les dons en médicaments ont permis de réduire le taux de décès  liée au paludisme de  2016  à  526 en 2020 grâce à l’aide médicale Chinoise selon le Dr Christophe NDOUA, Chef de Service de Lutte contre le Paludisme.

C’est pourquoi, aujourd’hui, le gouvernement centrafricain a entamé de discutions avec son  partenaire stratégique pour la continuité de ce programme d’aide gratuite en produits antipaludiques en faveur de la population, pour la période de 2021-2025.

Il faut dire que le partenariat consolidé entre la République centrafricaine et la République Populaire de Chine dans le domaine sanitaire a permis à la population centrafricaine vulnérable frappée par le paludisme d’être prise en charge. Cela a permis à ce pays d’environ 5 millions d’habitants de réduire le taux de mortalité lié au paludisme.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires