RCA: le ministère des sports maintient sa position face à l’ultimatum de la FIBA sur le basketball

0
32
Aristide Briand Reboas ministre de la jeunesse et des sports @crédit photo Kizer Maidou

Par Kizer MAIDOU

Bangui 25 Avril 2022—(Ndjoni Sango) : La relation entre le ministère de la jeunesse et de sports et la Fédération Centrafricaine de Basketball dirigée par Serge Singa Bengba, reste toujours en statuquo. Ceci, malgré l’ultimatum lancé par la Fédération Internationale de Basketball (FIBA), l’on n’enregistre aucune réaction officielle de la part des autorités centrafricaines. Quel sera le sort du basketball centrafricain ?

La République centrafricaine sera sanctionnée et privée des privilèges à l’échelle internationale si et seulement si rien les autorités en charge de sports ne trouvent pas de solutions pour palier à l’ultimatum de la FIBA.

En réponse à la note de la destitution de la Fédération Centrafricaine de Basketball dirigée par Serge SINGHA BENGBA, la FIBA a alerté la République Centrafricaine en lançant un ultimatum que si une solution n’est pas trouvée à la crise entre le ministère et la fédération d’ici le 30 Avril, le pays va connaitre les lourdes sanctions. Pour la FIBA, la RCA risquerait d’être suspendu de toutes compétitions internationales.

Aujourd’hui, à quelques jours de la fin de l’ultimatum de la FIBA, aucune solution n’a été trouvée pour palier à ce problème. Cependant, une source proche du ministère de la jeunesse et des sports a affirmé qu’une démarche a été entreprise par le département des sports auprès de la FIBA en vue de repousser la date de la fin de l’ultimatum pour permettre d’organiser l’assemblée générale élective de la fédération.

Bref, ce conflit entre les dirigeants sportifs risquerait de causer d’énormes obstacles au Basketball centrafricain, surtout que la RCA se prépare à la prochaine compétition continentale.

Rappelons que la Fédération Centrafricaine de Basketball a été dissoute par le ministère de la jeunesse et des sports pour incivisme, détournement des fonds alloués par le trésor public dans le cadre des sorties internationales de l’équipe nationale de basketball, la désorganisation de la Fédération Centrafricaine de Basketball d’un plan d’action et absence de document de reconnaissance officielle de la Fédération Centrafricaine de Basketball aux fichiers du ministère de la jeunesse et des sports.

Cette décision du ministère s’est aussi basée sur les recommandations des récents Etats généraux des sports qui se sont tenus à Bangui du 9 au 12 mars 2022. Pour le moment, le délai de l’ultimatum tire à sa fin mais la tension demeure toujours entre la FCBB et le ministère.

Pendant ce temps, le championnat  de la ligue de Bangui en Basketball sous la houlette du président Jean Symphorien MAPENZI fait son bonhomme de chemin. Affaire à suivre…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires