RCA: les notables de Begoua dans une dynamique d’endiguer les manœuvres de troubles

0
137
Echanges avec les notables de Begoua sur la sécurité @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 9 Avril 2022— (Ndjoni Sango): A l’initiative de Marius Dimba, leader de la jeune de la localité de Begoua, les autorités locales se sont concertées en vue veiller au grain d’éventuels troubles de partie nord de Bangui. Les rumeurs en circulation et l’appel au concert de casseroles de la COSIPAC ont été au centre de cette concertation tenue à la résidence de l’initiateur dans la commune de Begoua.

Face aux rumeurs et à des actions jugées de troubles pouvant affecter la stabilité dans les villes de la RCA, les autorités locales et leaders des organisations se mobilisent pour barrer la route à ces manœuvres de nature à troubler leurs localités.

C’est le cas de la localité de Begoua au nord de la capitale centrafricaine où une concertation y relative a eu lieu ce lundi. A l’invitation de Marius Dimba, une centaine de notables et chefs de groupes se sont concertés ce jour pour définir une stratégie afin de rassurer la quiétude de la population locale.

« L’objectif de ces échanges avec les chefs de groupes est de les impliquer dans cette initiative de paix dans notre localité. Il d’agit là de sensibiliser la population à ne pas se mêler à ces actions de déstabilisation et de troubles dans le pays. Car, tout le monde veut la paix aujourd’hui. Personne ne veut un autre trouble. C’est pourquoi, nous sensibilisons la population à beaucoup œuvrer pour la paix », a expliqué Marius Dimba, leader jeune et ancien candidat aux législatives de la localité.

Pour appuyer les autorités locales de Begoua à remplir leurs tâches, Marius Dimba a par ailleurs remis aux chefs de quartiers et chefs de groupes, des gadgets dont des téléphones, des insignes, des drapeaux et des sifflets.   

« Nous avons répondu à l’appel de Marius Dimba pour échanger sur la sécurité de notre localité. Notre localité est en paix, car la jeunesse de Begoua œuvre toujours pour la paix. La population qui a beaucoup souffert, ne peut pas tomber dans la manipulation. Avec ces échanges, moi en tant que chef de quartier, je vais sensibiliser ma population d’être vigilance et de ne pas céder à la manipulation », a fait savoir Barnabas Banga, l’un des notables de Begoua.

Tout était parti des rumeurs en circulations faisant état d’une infiltration des rebelles dans la capitale, et aussi appel au concert de casseroles lancé par la COSIPAC le week-end dernier.  Un appel qui n’a pas été suivi par la population.

De l’avis de plusieurs organisations de la société civile, ces rumeurs et cet appel de COSIPAC sont de nature à semer la confusion au sein de la population. C’est pourquoi, Marius Dimba appelle la population de Begoua à la vigilance.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires