RCA : forte mobilisation des jeunes centrafricains à intégrer les FSI

0
118
Dépôt de candidatures pour le recrutement des jeunes dans le rang de la police et la gendarmerie

Par Fofito Mattas

Bangui 24 mai 2022— (Ndjoni Sango): Depuis l’annonce faite par le ministère de la sécurité publique sur le dépôt des dossiers de candidature pour intégrer les Forces de sécurités intérieures (FSI), l’on constate un fort engouement des jeunes et braves filles et fils du pays à servir leur pays.

Le corps de la gendarmerie nationale et de la Police centrafricaine deviennent de plus en plus convoités par les jeunes centrafricains. Tel est le cas de cette forte mobilisation constatée dans les différentes mairies de Bangui.

Des queues, des bousculades de la part de ces futurs élèves gendarmes et gardien de la paix. Cette envie de servir leur pays est aujourd’hui une vocation, mais plus précisément une occasion où bon nombre des centrafricains s’y attendaient depuis un moment.

Selon les constats faits dans les différents arrondissements de Bangui, on assiste à une masse des jeunes qui sont prêts à défendre leur pays, telle est la motivation de ces jeunes gens.

Selon le décret signé par les deux ministères conjoints à savoir le ministère de la sécurité publique et celui de la défense nationale, l’effectif recommandé est de 500 élèves gendarmes et 500 gardiens de la paix qui seront formés dans les deux écoles différentes plus précisément à Kolongo et à l’école de police.

« Défendre ma patrie est la chose la plus importante que je souhaiterai faire. L’occasion est déjà là, je dois donner le meilleur de moi-même pour faire partie des recrues. Intégrer le corps de la police a été ma vocation depuis toujours, en plus je suis le fils d’un ancien policier à la retraite donc suivre ses pas en servant notre pays est ma motivation », a témoigné grâce, l’un des candidats au concours d’entrée dans les Forces de sécurités intérieures (FSI).

A l’allure où vont les choses, les policiers et les gendarmes qui s’occupent de la vérification des dossiers sont débordés vu l’effectif qu’ils reçoivent tous les jours. Le mieux à faire est de doubler leur nombre dans les différentes mairies afin d’améliorer non seulement leur condition de travail mais également alléger les multiples tâches dont ils exercent toute la journée.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires