RCA: la dégradation du pont PK 9 crée une psychose pour les usagers

0
214
Pont PK9 à Bimbo à la sortie sud de Bangui

Par Marly Pala

Bangui 18 juin 2022—(Ndjoni Sango) : Le pont PK 9 à la sortie sud de la capitale Bangui est en état de dégradation avancée. Alors que cette infrastructure est l’unique voie qui relie la capitale à plusieurs localités de la Lobaye et autres préfectures par le quatrième parallèle. Cette déchéance crée la psychose pour les usagers.

Les infrastructures contribuent au développement socioéconomique du pays. Car, elles favorisent la libre circulation des personnes et des biens et attirent des investisseurs étrangers à venir s’implanter, ce qui donne des avantages pour le pays. Mais certaines voies routières de la RCA sont en état de dégradation avancée et rendent difficile, les tâches en ce qui concerne le déplacement d’une zone à une autre.

C’est le cas du pont PK 9, situé à la sortie sud de Bangui, sur l’axe Mbaïki, qui est l’unique voie reliant la capitale à la Lobaye et certaines autres préfectures à travers le quatrième parallèle, vivriers et aussi celle de transportation des bois vers l’extérieure, notamment vers le Cameroun, qui aujourd’hui fait peur aux usagers, comme déplore Ghislain Pango, un conducteur de taxi-brousse : « Plusieurs conducteurs comme moi, commencent déjà à avoir peur d’emprunter ce chemin. Car, premièrement, le pont est rétréci, il faut toujours attendre plusieurs moments avant de traverser, si une colonne de véhicules de l’autre côté s’engagent. Et deuxièmement, le pont est en état de dégradation avancée et il n’y a même pas de  support confortable à côté servant de protection en cas d’accident. Alors que le pont PK 9 est la seule voie qui peut relier Bangui à plusieurs autres villes intérieures du pays. Donc, si les autorités puissent jeter un regard là-dessus, ce sera une bonne chose. Car, ce pont a déjà duré et il faut le réhabiliter », a-t-il décrié.

Il faut rappeler que le pont PK 9, n’est pas la seule infrastructure dans cet état déplorable. Plusieurs autres ponts et routes de la République centrafricaine construits depuis des dizaines d’années sont devenus impraticables. C’est une situation qui peut impacter négativement sur le développement du pays sur plusieurs plans.

2 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires