RCA: le ministre Rameaux Claude Bireau salue les bravoures des FACA face aux rebelles

0
230
Rameaux Claude Bireau, ministre centrafricain de la défense

Par Erick NGABA

Bangui 5 juillet 2022— (Ndjoni Sango) : Le ministre centrafricain de la défense nationale, Rameaux Claude Bireau, salue la détermination et la bravoure dont font preuve les forces armées centrafricaines face aux multiples agressions perpétrées ces derniers temps dans les villes reculées du pays par des groupes armés réfractaires à la stabilisation en Centrafrique.  

Le patron de la défense nationale se réjouit de la prouesse des FACA qui continuent de démontrer leur détermination à éradiquer la menace des bandits armés et mercenaires dans les localités du pays. Cette réjouissance du ministre Rameaux Claude Bireau découle des ripostes musclées des FACA qui ont mis en déroute les bandits armés de l’UPC du mercenaire tchado-nigérien, Ali Darrassa, notamment à Bakouma et à Dimbi.

Les instructions du ministre de la défense sont fermes, cela se traduit dans les faits par les éléments des FACA sur les théâtres d’opérations. « Vous êtes des professionnels, très bien formés aux techniques de combat qu’avec un petit nombre, vous pouvez exterminer des milliers de rebelles qui n’ont reçu aucune formation militaire », a martelé avec fermeté Rameaux Claude Bireau dans ses instructions aux hommes déployés sur l’ensemble du territoire national.

De l’avis du ministre de la défense, les actes de bravoure posés par les FACA pour foudroyer les criminels armés à Bakouma et à Dimbi, doivent guider les FACA déployées dans d’autres contrés du pays à agir ainsi.

En dépit de l’embargo imposé par le Conseil de sécurité de l’ONU sur les armes qui fragilise l’armée centrafricaine dans la dotation en moyens de défense adéquats, les FACA appuyés par les alliés russes et rwandais font preuve d’aguerrissement et de professionnalisme devant les forces du mal qui tentent par tous les moyens d’empêcher la stabilité rétablie en RCA.

C’est à l’approche de l’examen du dossier de l’embargo sur armes à destination de la RCA fin juillet à l’ONU, que la RCA fait face à un regain d’attaques des rebelles contre les positions des FACA dans les régions nord-est du pays.

Ces multiples attaques rebelles lancées à dessein depuis les deux derniers mois, apparaissent comme des manœuvres visant à contribuer au maintien de cette sanction des armes sur la RCA, alors que le pays commence à jeter les jalons de son développement socio-économique.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires