RCA: l’Union européenne entend financer cinq projets pour renforcer la médiation

0
184
Présentation des projets de médiation en RCA par la délégation de l'Union européenne @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 8 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : L’Union Européenne entend financer cinq projets visant la réduction des tensions intercommunautaires, l’accroissement de la résilience locale face aux conflits, la contribution au processus de consolidation de la paix et aussi le renforcement des mécanismes locaux de la paix. Ces projets ont été présentés le vendredi 8 juillet lors d’un point de presse tenu par l’Ambassadeur de l’Union Européenne à Bangui, Douglas Carpenter.

Les multiples conflits armés à répétition en Centrafrique ont impacté plusieurs domaines. Ces secteurs touchés sont entre et autres, la transhumance saisonnière du bétail, le vivre ensemble entre les communautés et plusieurs autres domaines de la vie. Cette situation a fragilisé le développement économique du pays.

Et pour pallier à ces problèmes afin de permettre à la République centrafricaine de retrouver la stabilité, facteur de développement socioéconomique, de nombreux projets et appuis sont initiés par des partenaires traditionnels du pays.

C’est dans cet ordre d’idées que l’Union Européenne a voulu renforcer la médiation par le financement à court terme de cinq projets. Selon Douglas Carpenter, Représentant de l’Union Européenne en Centrafrique, il est important de mettre en exergue ce soutien pour réduire considérablement la crise en Centrafrique.

« L’Union Européenne a un soutien assez multidimensionnel actif pour aborder la crise qui est la cause de l’inflation de sécurité alimentaire En Centrafrique. Pour cela, elle compte financer cinq projets à hauteur de 9,2 millions d’euros afin de contribuer à la réduction des tensions intercommunautaires, à l’accroissement de la résilience locale face aux conflits et effets du changement climatique, à la consolidation de la paix à long terme, au renforcement des mécanismes de paix locaux et inclusifs et aussi, le soutien aux efforts nationaux de la stabilisation par la médiation, le dialogue et le conseil pour le développement socioéconomique de la RCA», a-t-il précisé.

Il faut signaler que ces projets à court terme, financés à au moins 6 milliards de F CFA arriveront à terme au mois d’octobre 2023 et couvriront notamment, les domaines de la lutte contre la désinformation, la problématique de la transhumance, la médiation et le dialogue.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires