RCA : quand les structures économique et politique héritées du système colonial empêchement le développement

0
103
Avenue de France à Bangui en état de délabrement @crédit photo Marly Pala

Par Basta BALOUWA

Bangui 18 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : Un constat se dégage sur le plan des avancées significatives depuis l’élection du président Faustin Archange Touadéra à la tête du pays en mars 2026. Visiblement, le pays a connu des progrès remarquables dans de nombreux domaines notamment sécuritaire, économique et socio-culturel en dépit des difficultés rencontrés.

La RCA est aujourd’hui sur la bonne voie pour son épanouissement malgré de nombreuses tentatives de sabotage des efforts consentis. Selon de nombreux observateurs, le président Touadéra est en passe de reconstruire le pays sur la base de la cohésion sociale et du vivre ensemble qui sont des conditions indispensables au développement du pays.

Cependant, l’épanouissement des valeurs centrafricaines est rendu difficile par les structures économiques et politiques héritées du système colonial, qui ne s’équilibrent pas avec les aspirations futures du pays. Or, la RCA a besoin d’institutions fortes, capables d’arrêter l’hémorragie de la guerre à répétition, les incendies de maisons et de villages, les viols, les vols, les mains armées et l’exploitation illégale des ressources naturelles.

C’est pour cette raison que la création d’une armée forte était au cœur du programme politique du gouvernement du président Touadéra qui fait de la construction de l’armée nationale une priorité des priorités. Cette vision est de doter la RCA d’une armée capable de défendre l’intégrité du pays et de protéger la population civile malgré l’embargo sur les armes, munitions et autres équipements militaires destinés à la République centrafricaine.

Par ailleurs, le peuple centrafricain espère changer certains des concepts ancrés au fil des ans, et suivre le rythme du développement d’autres nations, la société d’aujourd’hui semble plus cohérente pour changer la stagnation avec le progrès, diviser les sociétés en union fraternelle, changer l’esclavage à la liberté, et enfin la guerre pour la paix.

Il faut dire que la RCA n’est pas différente en cela de toute autre société ou de tout autre peuple à travers le monde. Ainsi, le peuple qui soutient son gouvernement entend avancer vers une vie meilleure avec volonté et détermination. Car, après tout, seul le peuple centrafricain sait jusqu’où doit partir.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires