RCA: pour le comité de rédaction de la nouvelle constitution, c’est la volonté du peuple qui compte

0
73
Cour-constitutionnelle-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
Les membres de la Cour constitutionnelle de la RCA @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Basta BALOUWA

Bangui 23 septembre 2022—(Ndjoni Sango) : Alors que le comité chargé de rédiger la nouvelle constitution, la cour constitutionnelle vient d’annuler le décret qui l’a créé. Pour ce comité, c’est la volonté du peuple centrafricain qui compte pour réécriture d’une nouvelle constitution.

« Pour nous, ce qui importe aujourd’hui, ce n’est pas la décision que la Cour constitutionnelle va rendre en faveur ou non de cette constitution. Mais c’est plutôt, la décision du peuple centrafricain qui exige la réécriture d’une nouvelle constitution. Et ce peuple est souverain. Et cette souveraineté est illimité », a déclaré Evariste Ngamana, président du comité chargé de rédaction de la nouvelle constitution, dans une interview à Radio Ndeke Luka.

Cela dit, la décision de la cour constitutionnelle de ce jour ne va mettre fin à la procédure de la nouvelle constitution. Car, il s’agit à ce niveau, d’après la cour constitutionnelle, de suivre la procédure normale. Et donc, le gouvernement va poursuivre la démarche pour aboutir à ce projet de doter le pays d’une nouvelle constitution qui répondra au contexte et aux attentes du peuple centrafricain.

Car, la démocratie est la volonté du peuple qu’il faut respecter. Et le peuple centrafricain à travers les marches et la pétition, le peuple centrafricain a exprimé son vœu et exige la nouvelle constitution.

C’est pourquoi, le président du comité a déclaré que rien ne peut faire obstacle à la réécriture d’une nouvelle constitution. Cela, les juges de la cour constitutionnelle doivent écouter la voix du peuple qui souhaite une nouvelle loi fondamentale qui répond aux contexte de l’heure.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires