RCA: des groupements des femmes rurales se mobilisent pour la JMA à Bouar

0
74
Foire agricole à Bouar@Fiacre Salabé

Par Alfred YEMETCHIPA

Bangui 4 novembre 2022—(Ndjoni Sango) : En dépit du report par plusieurs fois des festivités de la Journée Mondiale de l’Alimentation(JMA), les groupements agricoles se préparent pour valoriser leurs productions. L’évènement est prévu le 11 novembre 2022 dans la Nana Mambérée.

A ce sujet certains responsables des organisations paysannes affirment d’avoir d’importantes quantités des produits agricoles disponibles pour les expositions en vente. Il parait judicieux de mentionner que les femmes ne sont pas restées indifférentes à l’orée de ces festivités à Bouar.

Plus de 4850 femmes issues de 170 groupements des femmes rurales de la Nana Mambéré se mobilisent dans les circonstances actuelles pour la date prévue du 11 au 12 novembre prochain. Mais dernières ont rencontré des difficultés avec ses pairs.

« Nous avons des tournées ces derniers temps en vue de sensibiliser les femmes dans certaines villes telles que Baoro, Zobanguéré, Baboua et bientôt la ville de Abba. Cela témoigne à suffisance qu’il y a la production agricole. Mais ce qui nous inquiète est l’état de dégradation avancée des routes et à cela s’ajoute le manque des camions à 6 roues ou 10 roues pour les transports et de ces femmes et leurs produits », a souligné Sylvie Yakanandji, présidente de l’Organisation des Femmes Rurales de la Nana Mambéré (OFRNM).

Les maraîchers faut- il souligner ne sont pas aussi restés en marge de ces festivités. De leur côté les préparatifs vont bon train. D’où on note dans les magasins de stockages des sacs d’oignon, de manioc et d’arachide des réserves pour les ventes.

« La ville de Bouar est en mesure d’abriter la JMA. Plus de 40 à 60 tonnes des produits maraichers sont disponibles. Nous attendons impatiemment l’organisation de la JMA 2022. Les produits sont disponibles avec toutes les qualités possibles à savoir des choux, des carottes, tomates, piments, aubergines, betteraves rouges, laitue, radis, igname, poivron, concombre et pastèque. La sous- préfecture de Bouar seulement est disponible à fournir 40 tonnes de produits maraichers. Mais nous ne sommes pas rassurés du stand pour fixer le quota de la Fédération », a fait avoir Adamou Albert, président de l’Association des maraichers.

Selon le chef des projets AGDA, la préfecture de la Nana Mambéré pourrait fournir plus de 200 tonnes de produits vivriers pendant la JMA 2022-2023.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires