RCA: quand le stationnement illégal de gros camions empêche la libre circulation des usagers de la route à Bangui

0
22

Par Prince Bouanga

Bangui 29 novembre 2022-(Ndjoni Sango) : les usagers de la voie publique ont de plus en plus de mal à circuler librement dans la cité capitale. En plus des déviations dues à cause des travaux de réhabilitation des artères dans la ville, les conducteurs de véhicules, de motos et bicyclettes doivent faire face des bouchons causés par la circulation et le mauvais stationnement de gros camions lourdement chargés en provenance des pays voisins.

Le déplacement de nombreux banguissois qui possèdent un moyen de transport est difficile ces derniers temps dans la ville. Il n’est pas aisé en effet pour des fonctionnaires, commerçants et élèves de se rendre sur leurs lieux d’activité non seulement à cause des déviations mais surtout à cause de camions qui circulent et se stationnent avec de lourdes charges en plein jour.

Alors que sous d’autres cieux, les gros porteurs ne sont autorisés qu’à circuler les nuits, c’est tout le contraire en RCA. Un gros camion ne peut circuler au moment où il y’a concentration de populations, les camions ne doivent rouler que quand la circulation est fluide et qu’il  n’y a pas des populations massées autour des artères.

Durant la journée du lundi 28, les populations habitant le nord de Bangui ont eu du mal à se rendre au centre-ville à cause de monstrueux embouteillages provoqués par des camions en provenance du Cameroun. De l’avenue de l’indépendance en passant par l’avenue Baikoua, la circulation était presque impossible.

Sur l’avenue des martyrs, c’est le mauvais stationnement de ces camions qui a provoqué de longues queues interminables de véhicules et engins roulants. Ces camions occupent presque toute la chaussée et les usagers de la route doivent faire de nombreux détours pour arriver à leurs destinations et cela cause parfois des accidents avec des pertes en vies humaines et de nombreux blessés.

La compagnie de police en charge de veiller sur la circulation, la brigade motorisée de la gendarmerie sont donc appelées à régulariser la circulation de ces camions et la municipalité de Bangui et la direction des douanes doivent aussi penser à  aménager des lieux pour le stationnement de ces camions pour éviter les embouteillages et d’éventuels accidents.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires