RCA: « Il n’y a plus de places pour les brebis galeuses au sein de l’armée » ministre de la sécurité

0
116
Sortie des gendarmes à Bangui @crédit Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 4 janvier 2023—(Ndjoni Sango) : La cérémonie de la sortie officielle de la 30ème promotion des Forces de sécurité intérieure (FSI) dont du corps de la gendarmerie, le 31 décembre 2022, a permis au ministre de la sécurité publique Nicaise Nassin, de rappeler aux porteurs de tenue leur mission régalienne. Ce rappel est suite aux nombreuses bavures constatées au sein des Forces de sécurités intérieures souvent au cours des opérations en milieu urbain.

La sortie officielle des éléments des Forces de sécurité intérieure (FSI) qui ont été présentée sous le drapeau à la place des armes du Général Martin Lingoupou à Bangui, a été une occasion pour le ministre de la sécurité publique, Nicaise Nassin, de passer un message à l’endroit de ceux qui sont censés protéger la population civile et ses biens.

« A vous jeune gendarme de la 30ème promotion vous devriez contre vent et marée où que vous soyez, apporter votre contribution pour redorer le blason de votre arbre d’appartenance. En tant que gardien de la population civile et de ces biens, vous devriez mettre en avant le professionnalisme car, il n’y a plus de places pour les futures brebis galeuses dans l’armée », a précisé Nicaise Nassin, ministre de la sécurité publique.

Ce message consiste non seulement à tirer les oreilles de certains policiers et gendarmes qui vont parfois à l’encontre de leur mission régalienne, mais souhaite à ce qu’ils soient un model et un bel exemple pour ceux dont ils servent. Cela va permettre aux filles et fils du pays d’avoir davantage confiance à leur armée et la soutenir en dénonçant les personnes malintentionnées qui continuent de défier l’autorité de l’État.

La mission des Forces de sécurités intérieures consiste à protéger la population civile et leur bien. Pour cela, les FSI doivent appliquer le professionnalisme en accomplissant leurs tâches.

Ces nouvelles recrues au nombre de 56 dont 40 hommes et 16 femmes ayant intégré le corps de la gendarmerie, ont été bien avant formées militairement en Guinée-équatoriale avant d’intégrer le Camp Kolongo pour la formation professionnelle.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires