La RCA au sommet sur la transformation de l’éducation

0
87
Une vue des participants dont des autorités centrafricaines au sommet sur la transformation de l'éducation à l'Assemblée générale de l'ONU

Par Erick NGABA

Bangui 20 2022— (Ndjoni Sango): A travers la participation du président de la République, le Professeur Faustin Archange Touadera, à la 77ème assemblée générale de l’ONU à New York, la République centrafricaine (RCA) prend part au sommet sur la transformation de l’éducation.

La République centrafricaine est aussi représentée à cet important évènement consacré à l’éducation. A la tête d’une force délégation gouvernementale dont le ministre de l’éducation nationale, le président Touadera aborde avec l’ensemble des participants à ces assises la problématique de la transformation de l’éducation.

En effet, le secteur de l’éducation centrafricain qui commençait à se relever après la crise post-électorale de décembre 2020, a subi l’impact de la crise sanitaire de la COVID 19. Par ailleurs, le pays souffre d’infrastructures scolaires se trouvant dans un état de vétusté et de vandalisme du fait des conflits militaro-politiques.

« Les engagements pris par le gouvernement »

Considéré comme facteur d’espoir, de paix et du développement du capital humain, la RCA à travers la participation de ses dirigeants à ce sommet, s’engage à transformer l’éducation nationale.

Afin d’arriver à atteindre cette transformation, le gouvernement centrafricain a pris l’engagement de: -Redynamiser la formation initiale et continue d’enseignants qualifiés pour un recrutement conséquent en Fondamental1, Fondamental 2, dans l’Enseignement Général, Technique, Professionnelle et l’Education des enfants à besoins spécifiques, -Conduire un recensement du personnel enseignant et des maîtres-parents en exercice et leur profil qui permettront d’ajuster au mieux les prévisions et les efforts de formation.

Mettre en œuvre une stratégie nationale de revalorisation de la fonction des enseignants et d’allocations des personnels. -Respecter des engagements déjà pris de façon explicite par Décret n 20175 du 14 mai 2020, portant adoption du plan Sectoriel de l’éducation 2020-2029, et par la lettre d’engagement N° 099 du 15 mai 2020, fixant une croissance régulière des dotations au budget de l’éducation Nationale, de façon à atteindre 20% du budget de l’Etat en 2026, et 23% d’ici 2029.

Enfin le gouvernement centrafricain s’engage à rendre les écoles inclusives, équitables et sécurisées à travers; -Le redoublement des efforts vis à vis de l’éducation inclusive et spécifiquement l’inclusion des enfants les plus vulnérables et des filles; -Renforcer le système de collecte de données pour prendre en compte la situation des enfants en dehors de l’école afin que des stratégies soient développées pour leur retour dans le système ;

-Renforcer la présence des enseignantes femmes dans les écoles et enfin; -Concevoir une stratégie d’amélioration des compétences de base en lecture et mathématique pour faire face à la crise d’apprentissage.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires