RCA: la rentrée administrative dans les écoles primaires et secondaires

0
43
Groupe scolaire Shalom Centrafrique

Par Prince BOUANGA

Bangui 20 Septembre 2022-(Ndjonisango) : Conformément au calendrier élaboré par le ministère de l’éducation nationale relatif à l’année académique 2022-2023, les personnels administratifs des établissements scolaires publics et privés de la République Centrafricaine ont repris le chemin de l’école depuis hier lundi 19 septembre 2022.

Ils sont nombreux, enseignants de la maternelle jusqu’au secondaire, proviseurs de lycée, censeurs, intendants et autres agents administratifs à regagner les établissements scolaires après trois mois de vacances.

Cette rentrée administrative qui intervient une semaine avant celle des élèves donne le coup d’envoi des activités académiques de l’année scolaire 2022-2023 en RCA.

De l’école Ngaragba au lycée Gobongo en passant par l’école Centre-ville et le Groupe scolaire Shalom Centrafrique à Nzako au PK13 route de Boali, tous les responsables des établissements rencontrés se disent prêts à affronter cette nouvelle année.

Ghislain Modeste Guera, Proviseur du lycée de Gobongo souligne que son équipe est à pied d’œuvre pour préparer les classes pour accueillir les élèves : « La plupart des enseignants qui interviennent chez nous sont présents et nous sommes prêts. Je viens d’avoir une réunion avec les collaborateurs, nous avons procédé à la répartition des salles de classe avec les listes des élèves, nous avons établi les tableaux de service et les emplois de temps »,a-t-il souligné.

Il appelle, par ailleurs, les parents d’élèves à s’impliquer d’avantage dans la formation de leurs enfants  et à collaborer avec les enseignants pour que cette année scolaire soit une réussite.

Du côté du village Mboko dans le 9e arrondissement, les habitants sollicitent du département de l’éducation la construction de nouvelles salles, l’envoi d’enseignants qualifiés et le  renforcement de capacité des maitres-parents.

Notons que cette année académique qui débute coïncide avec un sommet mondial sur la transformation de l’éducation auquel participent le Chef de l’Etat Touadera et  son ministre de l’éducation en marge de l’Assemblée Générale des Nations-Unies.

Ce qui témoigne de la volonté et l’implication des hautes autorités du pays à s’investir dans la formation et l’éducation de la jeunesse centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires