Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: le MPC dénonce la recrudescence de violences et s’engage pour la paix

logophoto-mpcMOUVEMENT PATRIOTIQUE POUR LA                                  CENTRAFRIQUE

                         PAIX                         UNITÉ                            LIBERTÉ

 Bangui le 10.12.2016

Communique de Presse

La dernière semaine du mois de Novembre de cette année, la République Centrafricaine a encore vécu des moments très douloureux avec les affrontements armés inter ex séléka à Bria et à Bakala qui ont causé plusieurs pertes en vie humaine.

Nous condamnons fermement cette  recrudescence inadmissible de violence qui essaime encore à travers tout le pays. Elle intervient à un moment où la majorité des mouvements politico militaires ont accepté de privilégier le dialogue pour  s’orienter résolument vers la mise en application des Accords du DDRR/RSS/RN (Désarmement, Dém obilisation Réintégration Réinsertion et Rapatriement/Réforme du Secteur de Sécurité/Réconciliation Nationale).

Ces multiples incidents qui continuent d’accabler la République Centrafricaine déjà meurtrie par des conflits armés, annihileront, si rien n’est fait, les efforts d’un retour à la paix souhaité par toutes les composantes de la Nation, par le Gouvernement et la Communauté Internationale.

Ceux qui ont participé au regroupement de Ndélé n’ont reçu aucun mandat du MPC. En conséquence  ils ne peuvent engager l’organisation et s’exposent à des sanctions disciplinaires.

Le Mouvement Patriotique Pour la Centrafrique (MPC), réaffirme ses positions de principe du 25 Juillet 2015, auxquelles il demeure attaché à savoir :

Les Etats Généraux ont (aussi) recommandé d’intensifier la collaboration avec les autorités locales pour la restauration de l’autorité de l’Etat et ils mettront tout en œuvre pour assurer la libre circulation des personnes et particulièrement le bon déroulement de tout le processus électoral.

Fidèles à ses positions de départ les représentants du MPC, ont participé aux différentes manifestations officielles pour la commémoration des festivités du 1er décembre 2016.

Ainsi à Bangui, le Général Abdel Karim MOUSSA était avec les Officiers Généraux Centrafricains aux côtés des plus Hautes Autorités du pays aux cérémonies du 1er décembre 2016.

A KABO, le Général Al KHATIM et KOUCY assistaient aux côtés des autorités locales aux festivités du 1er Décembre 2016. L’honorable Martin ZIGUELE, Président de la Commission Finance de l’Assemblée Nationale avait rehaussé de sa présence cette célébration.

C’est encore par fidélité  à nos engagements de départ que nous participons activement à la mise en application des Accords du DDRRR/RSS. Les ex combattants ont ainsi entamé leur formation en informatique, en mécanique et bientôt en agro pastoralisme dans le cadre du projet sur la réduction de la violence.

C’est la preuve que le MPC s’est résolument engagé à privilégier le règlement des différends par le dialogue et à contribuer au règlement pacifique des problèmes.

Ce faisant, le MPC réitère son appui au Président de la République, le Professeur Faustin Archange TOUADERA et au Gouvernement pour les efforts de recherche d’une paix durable par le dialogue et la réalisation du programme du DDRR/RSS/RN.

Pour le Bureau Politique

Ont signé :

    Le Coordonnateur Général   en matière du DDRRR/RSS           Le Secrétaire Général

Le Général Abdel Karim MOUSSA            Abel BALENGUELE 

Le Coordonnateur Général Adjoint Chargé de l’organisation politique, et de la Cohésion Sociale Ghislain BRIA

 

Commentaires

commentaires