Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le député Augustin Agou procède au nettoyage des immondices sur la rive de l’Oubangui

Par Fiacre SALABE

La rive de l'Oubangui remplie par des immondices
La rive de l’Oubangui remplie par des immondices

Bangui 6 Novembre 2019— (Ndjoni Sango): La lutte contre l’insalubrité constitue une préoccupation majeure pour le leader du parti La Renaissance, homme de Dieu et député du 2ème arrondissement de Bangui, Augustin Agou. Après les actions humanitaires apportées aux sinistrées de suite des récentes inondations ayant affecté leur la vie de ces dernières, il s’est attaqué aux problèmes liés à l’insalubrité en mobilisant les jeunes pour nettoyer la rive de la rivière Oubangui.

Suite aux récentes inondations, tout un tas d’immondices ont couvert le long de la rive l’Oubangui, depuis le 6ème arrondissement jusqu’aux abords des quartiers Mpoko Bac et Bimbo. Pour preuve, le pont Sapéké reliant le 6ème et le 2ème arrondissement de Bangui, est bien rempli par la montée en puissance de la rivière Oubangui.

Craignant que les populations environnantes ne soient pas à l’abri de différentes maladies telles que le paludisme, la typhoïde, le choléra pour ne citer que celles-là, le président du parti La Renaissance, Augustin Agou, s’est engagé à enlever ces tas de déchet qui polluent l’environnement.

Il dit vouloir enclencher cette action dans l’optique de permettre aux habitants des quartiers environnants d’être protégés contre une menace de certaines maladies qui pourrait surgir contre ces derniers.

« Cette action je l’ai fais, juste pour prévenir certains dangers qui pourraient menacer la santé de nos compatriotes qui longent le long du fleuve Oubangui et surtout les sinistré qui sont dans le parage. J’en profite pour attirer l’attention des autorités et  surtout la municipalité de Bangui sur ce danger, afin que ça ne soit pas tard car gouverner aussi c’est prévoir», a fait savoirAugustin Agou, le président de La Renaissance.

Il a profité de cette occasion pour lancer un vibrant appel aux autorités du pays à tout faire pour prévenir des dangers qui pourraient guetter les populations centrafricaines.

Un geste symbolique jugé salutaire par les habitants riverains dans le 6ème arrondissement de Bangui, y compris les personnes sinistrées qui sont relocalisées dans le secteur.

« Ces derniers temps, y a un tas d’ordures qui inondent la surface du fleuve et nous avons aussi constaté la pollution, ce qui est un véritable danger contre notre santé ici. Mais je remercie beaucoup plus le député Augustin Agou qui a volé à notre secours en mobilisant les jeunes pour déguerpir ces immondices sur le fleuve, de peur que nous ne soyons pas attaqués par le paludisme. » A expliqué Constantin Mawélé, un habitant du quartier Sapéké.

En plus d’urgence humanitaire, le gouvernement devrait, à travers cette initiative, s’attaquer au problème de l’insalubrité causé par les inondations. Car, il y a une menace des contagions.

Commentaires

commentaires