Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: le Président Touadera lance les journées portes ouvertes de l’Union Européenne à Bangui

Par Ulrich MAMENLEYA

Coupure de ruban par le président Faustin Archange Touadera@photo Cyrille Yapendé
Coupure de ruban par le président Faustin Archange Touadera@photo Cyrille Yapendé

Bangui 28 novembre 2019—(Ndjoni Sango) : La première édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de l’Union européenne en République Centrafricaine a été lancée dans la soirée du mercredi 27 novembre, à l’Alliance Française de Bangui par le Président de la République, Faustin Archange Touadera et la Cheffe de la délégation de l’Union Européenne en Centrafrique, Samuela Isopi. La cérémonie d’ouverture s’était déroulée en présence des présidents des institutions républicaines, les membres du gouvernement et le corps diplomatique accrédité dans le pays.

Cette première édition des JPO permet aux Centrafricains de connaître tous les domaines de la coopération UE-RCA. Ces domaines concernent la relance économique, les services sociaux de base tels que la santé et l’éducation; les infrastructures, la consolidation de l’Etat poursuivie à travers l’aide budgétaire, la formation des forces de défense et de sécurité, l’appui à la justice; le soutien au secteur privé, ou encore l’aide humanitaire.

Ces journées portes ouvertes permettront aussi aux visiteurs d’entamer un voyage à la découverte des actions réalisées par l’UE, des nombreux témoignages et des histoires de succès et réussite qui ont couronné notre coopération. Chaque quartier sera animé par des présentations et des activités qui guideront le public à travers les réalisations et les résultats atteints.

Tous les domaines y seront représentés, de la relance économique, aux services sociaux de base tels que la santé et l’éducation, de la consolidation de l’Etat poursuivie à travers l’aide budgétaire ou la formation des forces de défense et de sécurité ou l’appui à la justice; au soutien au secteur privé. Les actions en faveur des femmes et des jeunes respectivement 52% et 70 % de la population  seront présentées et développées dans tous les quartiers.

Samuela Isopi, l’Ambassadrice de l’Union Européenne en Centrafrique, présente les enjeux de cette première édition des journées portes ouvertes qui offre la possibilité aux Centrafricains de s’exprimer.

« Pour la première fois, les journées portes ouvertes de la coopération UE-RCA donneront la parole aux Centrafricains. Ce sont les Centrafricains les protagonistes de cette coopération, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale pour le relèvement et consolidation de la paix, le RCPCA, adopté à Bruxelles en novembre 2016. Ce sont les Centrafricains en tant que bénéficiaires mais surtout en tant qu’acteurs de la paix, de sécurité et de développement, qui sont les protagonistes de ces journées et les vrais artisans de l’avenir de leur pays. Le relèvement et le développement de la Centrafrique ne se feront que par les Centrafricains eux-mêmes », a précisé la Cheffe de la délégation de l’UE-RCA, Samuela Isopi.

Félix Moloua, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et ordonnateur national du Fonds Bêkou, dans son allocution de la circonstance, a plaidé pour qu’il y ait plus de visibilité sur les actions de l’UE en Centrafrique.

« cependant, nous avons constaté qu’il n’y a pas assez d’actions de visibilité d’envergure sur l’ensemble de ses interventions de ce partenaire au développement durant toute cette période, malgré les résultats visibles obtenus », a constaté Félix Moloua. 

L’Alliance française de Bangui se transformera pour l’occasion en Village commun « I LA! » composé de 9 quartiers regroupés par « domaine d’intervention » liés à la coopération UE-RCA, ainsi que d’un quartier consacré à l’Union européenne et ses Etats Membres.

Le nom des quartiers traduits en sango, est un message fort de rassemblement et d’engagement commun comme le recommande l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA) signé le 6 février 2019 entre le gouvernement et les groupes armés.

Dix rencontres-débats et ateliers sont programmés pour échanger et débattre des thématiques d’actualité et d’intérêts pour les Centrafricains. L’Union Européenne est présente en République Centrafricaine depuis 1957 et ses nombreuses interventions à travers différents cycles de financements témoignent à suffisance son engagement depuis plusieurs décennies auprès de la RCA.