Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: ce qu’on peut retenir de la fête de Toussaint

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 1er novembre 2019— (Ndjoni Sango) : La République Centrafricaine à l’instar d’autres pays du monde célèbre en ce jour la fête de Toussaint. Une fête célébrée le 1er novembre de chaque année pour honorer tous les saints.

La Toussaint est une solennité célébrée par l’église Catholique latine en honneur de tous les saints. Ceux qui ont été de leur vivant des lumineux témoins du Christ, une marque des personnes qui ont vécu dans la fidélité de l’évangile qui se sont mis au service de tous.

C’est une fête longtemps célébrée qui a pour origine vers le 4ème siècle ou l’église Syrienne commémorait un jour de fête en mémoire de tous les Martyrs. Trois siècles plus tard, cette fête a été christianisée. L’ancien pape Boniface 4 transformait un temple Romain Panthéon en une église consacrée à tous les saints.

Un peu plus tard, cette coutume se répondait en occident, mais chaque église locale respective commémore cette fête à des dates a différentes jusqu’en 835 année à laquelle elle fut fixée à la date du 1ère novembre.

La célébration liturgique de cette fête commence le soir du 31 Octobre de chaque année et se termine à la fin du 01 Décembre. En Centrafrique cette fête à été marquée par des messes qui ont été dites dans presque toutes les paroisses de l’Archidiocèse de Bangui.

La fête de Toussaint à été toujours célébrée a proximité des fêtes de Pâques et de Pentecôte Ces liens avec les deux autres fêtes donne le sens originel de la Célébration, goûté à la joie de ceux qui ont mis le Christ au centre de leur vie et vivre dans l’espérance de la résurrection.

A ne pas confondre Toussaint au Dia de Muertos (Jour des Morts) célébrée tous les 02 Novembre, au cours de laquelle les familles fleuries les tombes de leurs proches Disparus.

Le jour de la commémoration de la fête de Toussaint est déclaré férié en République centrafricaine, un pays dont la majorité des croyants sont catholiques.

Commentaires

commentaires