Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: les rebelles de la Seleka neutralisés par la Minusca à Dekoua, le calme revenu

       Les éléments rebelles de la Seleka

Par Erick NGABA

Bangui 4 mai (Ndjoni Sango) : La progression des rebelles de la Seleka a été stoppée par les casques bleus de la Minusca à Dekoua où la tension était vive. D’après le Sous-préfet de Dekoua, Guy Yves Mbeti-Gaza contacté par notre rédaction, 5 véhicules de ces rebelles ayant tenté de progresser vers Bangui, ont été détruits avec les éléments armés à bords, et certains capturés.

Le projet des rebelles de la Seleka de marcher sur Bangui devient utopique dans la journée de vendredi. Ils ont subi une lourde perte en hommes et en logistique.

Ayant quitté la ville de Kaga-Bandoro, contournant les dispositifs sécuritaires de la Minusca à Ndometé par la brousse, les rebelles de la Seleka prenaient d’assaut la ville de Dekoua, une localité située à 260 km de Bangui la capitale.

Leur objectif était de progresser de ville en ville pour atteindre la capitale afin de renverser le pouvoir.  Face cette menace, la Minusca a utilisé des moyens aériens qui ont permis de les neutraliser.

« Je puis vous dire que 5 véhicules de ces rebelles ont été neutralisés avec des éléments à bord. Il y a certains qui ont tenté de s’échapper dans la brousse mais ils étaient capturés par les casques bleus. Et maintenant, la population de Dekoua qui prenait fuit regagne sa localité et les activités reprennent progressivement dans la localité », a expliqué le Sous-préfet de Dekoua, Guy Yves Mbeti-Gaza joint au téléphone.

D’après le Sous-préfet, les éléments rebelles appréhendés ont été conduits à Kaga-Bandoro pour être transférés ce samedi à Bangui afin qu’ils répondent de leurs actes devant la justice.

Le porte-parole du gouvernement, Maxim Kazagui, qui est intervenu ce soir sur les ondes de la radio nationale, a appelé la population à la sérénité face aux faux messages sur les réseaux.

Pour le Porte-parole, la population doit faire confiance aux autorités du pays et les partenaires qui cherchent à ramener la sécurité dans le pays.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires