Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: signature d’un accord de bon voisinage entre le bloc Kokoro/Fatima et le bloc Km5

Par Dieudonné ZEKE

Centrafrique-paix-Signature-de-laccord-de-bon-voisinage-par-les-acteurs-de-la-paix-au-KM5@photo-Dieudonné-Zéké
Signature de l’accord de bon voisinage par les acteurs de la paix au KM5@photo Dieudonné Zéké

Bangui 30 novembre 2019—(NdjoniSango): Le Comité Local de Paix et de Réconciliation 3ème (CLPR3) arrondissement a organisé jeudi dernier la cérémonie de la signature de l’Accord  de Bon Voisinage entre le Bloc KOKORO/FATIMA et le Bloc du  KM5. La cérémonie a eu lieu dans le 3ème arrondissement de Bangui au Rond-point qui mène à l’Eglise FATIMA. Cet accord vise à démontrer les efforts de la population de 3eme arrondissement dans la mise en œuvre de l’accord politique de paix et de réconciliation du 6 février 2019.

Pour marquer le déroulement de cet accord, une minute de silence en mémoire de toutes les victimes a été observé, Hymne National de la République Centrafricaine en français, contexte, justification et attentes de la population et la signature de l’accord.

Dans son allocution, le Représentant spécial du Sécretaire Général de l’ONU et chef de la Minusca, Mankeur Ndiaye, a félicité les habitants mes des quartiers de PK5, de  FATIMA,  KOKORO, KPETENE, BEAREX et de BIMBO2 pour tous les efforts consentis en ce dernier mois afin de rétablir une ambiance de paix, de sérénité et de  réconciliation au sein de vos foyer, au sein de leurs communautés.

« La paix et la réconciliation exigent des efforts de longue durées, des efforts de longue haleine. C’est un chemin difficile mais c’est  le difficile qui est le chemin. Il vous a fallu beaucoup de courage pour écouter, pour pardonner, pour oublier et pour serrer la main de l’autre pour prendre le temps de tourner des pages, des pages parfois douloureuses dans vos vies et celle de vos communautés », a déclaré Mankeur Ndiaye.

La République Centrafricaine marche résolument sur le chemin de la mise en œuvre de l’accord politique pour la paix et la réconciliation.

« Nous pouvons dire que nous avons appris que cet engagement doit se matérialiser au niveau de chacun, il doit être intériorisé par chacun, internalisé par chacun dans nos cœurs et dans nos esprits. Et cet accord de Bon Voisinage et réconciliation communautaire que nous célébrons aujourd’hui en est le plus bel exemple, la plus belle frustration » a-t-il ajouté avant de lancer un appel à tous les groupes armés, à tous les groupes d’auto-défenses pour continuer à coopérer avec la Minusca pour aider à rétablir la paix et la sécurité.

Au terme de cet accord de bon voisinage, la Ministre de réconciliation nationale et des actions humanitaires, Virginie Baïkoua, a précisé que la paix n’est pas un mot mais un comportement.

« La paix n’est pas un mot mais c’est des actes que posons chaque jour. Si nous voulons la paix, nos actes doivent se présenter comme les acteurs de la paix. Mais si nous prenons la paix et que nous comportons autrement, nous n’aurons pas la paix », a-t-elle estimé.

Autrement dit, un accord c’est un engagement qui ne dépasse à rien que la RCA  est bien sur le chemin de la paix et de la stabilité mais un chemin difficile.

Il est à noter que pour se détourner des pages, la RCA à un potentiel extraordinaire, seule la preuve est la pluie qui tombe à ce jour. C’est pour montrer que le passé est déjà oublié et le paix va  revenir. Si la paix revient, les investisseurs vont revenir.