Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA : enfin un consensus sur le choix du sélectionneur Ivoirien François Zahoui

Par Fiacre SALABE

Photo de famille entre les cadres du ministère de sport et la fédération centrafricaine de football@photo Mosseavo
Photo de famille entre les cadres du ministère de sport et la fédération centrafricaine de football@photo Mosseavo

Bangui 1er Octobre 2019— (Ndjoni Sango): Alors que la semaine dernière, le ministère de la jeunesse et des sports (MSP) et la fédération centrafricaine de football (FCF) étaient en désaccord sur la procédure du choix du nouveau sélectionneur national des fauves de Bas-Oubangui version footballe, l’Ivoirien François Zahoui. Cette discorde entre finit par faire place à une désignation consensuelle afin de réengager l’entraîneur ivoirien François Zahoui qui va désormais conduire la sélection nationale de football comme étant solution intermédiaire.

Le gouvernement par truchement du ministre en charge de la jeunesse et des sports, Régis Lionel Dounda, était bien informé des démarches entreprises pour la désignation de François Zahoui, à la tête de la sélection nationale de football centrafricain. Selon le président intérimaire de la fédération centrafricaine de football Célestin Yanendji contacté sur cette question, le gouvernement aurait été instruit par le chef d’Etat pour des engagements vis-à-vis de ce nouveau sélectionneur.

Bien qu’informé par notification des démarches pour le choix de ce sélectionneur des fauves, le ministre Régis Lionel Dounda a émis la semaine dernière, un autre son de cloche, déclinant toute responsabilité pour le simple fait que le gouvernement semble n’être pas impliqué dans la procédure de la désignation de ce sélectionneur.

Après un échange fructueux avec la fédération centrafricaine de football, le ministre de la promotion des sports est revenu finalement sur sa décision.

« J’ai instruit pour que la procédure normale pour le choix d’un sélectionneur soit enclenchée dans les jours à venir. Entre temps, j’ai signifié à la fédération que je prends acte de la désignation de François Zahoui comme solution intermédiaire en attendant le choix d’un sélectionneur national relevant à priori de la responsabilité de l’Etat », a déclaré le ministre Régis Lionel Dounda.

Il est à noter que ce désaccord sur la désignation du sélectionneur ivoirien semble porter sur la non implication du gouvernement dans la procédure, comme l’a évoqué le ministre. Mais dès lors que la fédération et le ministère de tutelle se sont mis d’accord, tout semble revenir à la normale, afin que François Zahoui puisse entreprendre sa mission.

Tout porte à croire que cette fois-ci, le gouvernement se doit d’éviter les erreurs du passé concernant l’affaire Jules Accorsi, l’entreneur français à l’époque de l’ancien chef d’Etat François Bozizé, qui a failli ternir l’image du football centrafricain au plan international.

Commentaires

commentaires