Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: un prix Safety Awards pour 5 jeunes athlètes à la compétition de robotique à Dubaï

Par Jason MARLEY

Les 5 jeunes athlètes centrafricains à la compétition mondiale de robotique à Dubaï
Les 5 jeunes athlètes centrafricains à la compétition mondiale de robotique à Dubaï

Bangui, le 5 novembre 2019 (Ndjoni-Sango): Brunita Mbilessia (15 ans), Gracia Moubingui (18 ans), Israël Ngouagouni (13ans), Benjamin Mongota (16 ans) et Saïd Mamadou (17 ans) sont les cinq jeunes qui ont valablement représenté la RCA aux jeux de robotique de Dubaï qui s’étaient déroulés du 24 au 28 octobre dernier. Compétitions auxquelles ils étaient classés 110ème sur 191 nations.

Les préparatifs pour cette compétition n’ont pas été faciles pour ces jeunes. Pourtant, ils en ont fait preuve de patriotisme avec leurs encadreurs, Eric Constantin Makanda, Cédric Pacific Zouadé et Milka Enede. A Dubaï, la RCA a joué neuf matchs soldés par un forfait, cinq défaites et trois victoires. C’est ce qui a valu au pays, le 110è rang et un prix Safety Awards, une distinction qui récompense l’effort à contribuer à la recherche des solutions pour résoudre les problèmes environnementaux.

Les cinq jeunes centrafricains ont profité de l’opportunité pour faire un marketing positif du pays. Un partenariat mondial avec les autres jeunes de leurs âges, tout en échangeant aussi sur des thématiques axées sur la sécurité, l’accès à une éducation de qualité, la santé, l’eau et assainissement etc. Une synergie qui cadre avec le slogan de la compétition « Unis par les terres, connectés par les Océans ».

Le rendez-vous de Dubaï a été un creuset du vivre-ensemble entre les jeunes venus des quatre coins du monde. Avec la robotique, toutes les communautés vont converger pour soutenir celles qui sont en détresse. Et ce n’est pas tout, les jeunes centrafricains, ont aussi apporté une aide par leur expertise à certains pays en difficulté pendant les compétitions.

Après Dubaï, la République centrafricaine envisage d’organiser un camp de technologie au mois de décembre prochain. Ce sera aussi l’occasion de faire la restitution du First Global Challenge. Le camp de technologie programmé pour dix jours, regroupera cinquante jeunes centrafricains, qui vont développer des bonnes pratiques de l’humanisme en apprenant les gestes qui sauvent. Une telle prouesse nécessite une attention particulière du gouvernement centrafricain qui doit soutenir ces jeunes.

« La RCA pouvait être classée parmi les cinquante meilleurs mais les conditions de participation n’étant pas réunies à temps ont fait défaut », a regretté l’un des managers des jeunes.

Le classement obtenu par la RCA à Dubaï doit être encouragé. Car, certaines nations expérimentées dans le domaine technologique n’ont pas franchi le cap tels que la Chine 12ème, les Etats-Unis d’Amérique 62ème, la France 89ème, le Mexique, vainqueur de l’édition 2018 est classé 92ème. La RCA classée 110ème est suivie par le Gabon 111ème, l’Etat de Brunei Darussalam 112ème et le Rwanda 113ème.

Il faut rappeler qu’on reconnait la valeur d’un Etat à travers des rencontres d’une grande envergure telles que les compétitions sportives. Ce qui doit mérité une attention particulière. ocked0 Medium

Commentaires

commentaires