Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique : de l’embargo sur les chansons de l’Artiste Ozaguin OZ avec une poursuite judiciaire

L’artiste centrafricain Ozaguin OZ

Par Erick NGABA

Bangui 7 juin 2018 (Ndjoni Sango) : Les DJ Centrafricains ont décidé de ne plus jouer les chansons de l’Artiste Centrafricain, Ozaguin OZ, dans leurs discothèques jusqu’à nouvel ordre. C’est une décision assortie d’une réunion organisée mardi dernier par l’Association des DJ à Bangui. Une poursuite judiciaire accompagnée d’une pétition est lancée contre l’artiste.

Dans une pétition, les DJ Centrafricains ont expliqué qu’ils ont constaté avec beacoup de regrets, les réactions barbares, disant irresponsables de l’Artiste Ozaguin OZ, du groupe musical « Nouvelle écriture ». Tout a commencé d’une réaction du DJ Reach du Bar dénommé Class International situé au Stade 20.000 places à Bangui.

Dans une vidéo postée sur la page Facebook de Tubcentro, le DJ Reach a fait une remarque sur les chansons des artistes centrafricains. Il était question de savoir pourquoi les DJ ne font pas la promotion des chansons des artistes centrafricains. Il a décrié la qualité de son des artistes centrafricains qui, selon lui, n’est pas adaptable aux normes internationales.

Ayant appris la nouvelle sur les réseaux sociaux, l’Artiste Ozaguin OZ s’est déporté au bar Class International, dans le but s’en prendre au DJ Reach. Arrivé sur les lieux, l’artiste a fait une vidéo en direct sur Facebook pour montrer au publique sa réaction féroce. Après avoir constaté que le DJ Reach n’est plus surplace, l’artiste s’est mis à casser les sièges du Bar Class International.

Choqué par l’acte de cet artiste de haut niveau de la République Centrafricaine, l’association des DJ Centrafricains a tapé les poings sur la table.

« Les DJ centrafricains se sont réunis automatiquement après l’acte qu’a affiché l’artiste centrafricain Ozaguin Oz, pour intenter des actions à la justice contre celui-ci. Vu son comportement décalé contre l’un des DJ à savoir DJ Reach, tous les DJ ont décidé de ne plus jouer les chansons de l’artiste OZ jusqu’à nouvel ordre », a fait savoir Désiré Bondo, président de l’Association des DJ Centrafricains.

Dans leur pétition, les DJ Centrafricains ont reproché à l’artiste Ozaguin OZ quatre faits. Il s’agit de violence et voies des faits, destruction des biens appartenant à un autrui, menace verbale de mort, manque de respect et injure publique.

L’auteur de l’article :

Erick NGABA est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université de Bangui où il a obtenu sa licence professionnelle en Journalisme. Free-lance, il est le Directeur de Publication et Webmaster de ce site d’informations. Courrier : doctarngaba@gmail.com , +236 72614325

Commentaires

commentaires