Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

RCA: la problématique de soutien du gouvernement à la CAN 2021

Par Jason MARLEY

Célestin Yanindji, Président par intérim de la Fédération Centrafricaine de Football@photo Marly Pala

Bangui 16 novembre 2019—(Ndjoni-Sango) : Le président par intérim de la Fédération Centrafricaine de Football lance un vibrant appel au gouvernement pour soutenir l’équipe nationale dans le tournoi qualificatif à la coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021 au Cameroun voisin. Cet appel a été lancé le samedi 16 novembre 2019 lors d’un point de presse au siège de la fédération à Bangui.

De nombreux aspects ont été soulignés lors de cette conférence de presse. Il s’agit entre autres des difficultés que les fauves de Bas-Oubangui de football ont rencontrés pendant les préparatifs des matchs de qualifications jusqu’à la rencontre contre le Burundi, mais aussi les problèmes liés à la mauvaise gestion des fonds alloués par le gouvernement.

L’équipe nationale n’a pas le soutien proprement dit du gouvernement, selon Célestin Yanindji, Président par intérim de la Fédération Centrafricaine de Football qui s’en plaigne.

« Pour le match que nous venons de jouer et celui qui viendra dans trois jours, la fédération avait adressé un budget à l’endroit du gouvernement par le biais du ministère de la jeunesse et des sports depuis le 23 juillet 2019 mais nous avons été informés que le 11 novembre, soit deux jours avant le match RCA-Burundi, que le dossier du financement des deux rencontres a été rejeté. Une copie de la notification, faite par la primature au ministère de la jeunesse et des sports, nous a été tenue. C’est aussi l’occasion de dire que les rencontres de football ne se préparent pas le jour du match », a-t-il déclaré.

Selon le principe des rencontres soumis par les joueurs, les primes des matchs gagnés à domicile s’élèvent à 2000 euros par joueur ; 4000 euros pour la victoire à l’extérieur et ensuite en cas de nul, 1000 euros à domicile et 2000 euros à l’extérieur.

Tel n’est pas le cas pour cette victoire face au Burundi à laquelle, le montant de 1000 euros par joueur a été rejeté par ces derniers.

Il faut signaler que l’équipe de la RCA est le leader provisoire de son groupe, constitué de Maroc, de la Mauritanie, du Burundi et de la République Centrafricaine. Mais les joueurs attendent encore le financement de la part du gouvernement et de la fédération et menacent de ne pas jouer le match contre la Mauritanie en cas de non satisfaction.