Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Centrafrique: les coordonnateurs des groupes de soutien à Touadera condamnent l’attaque terroriste de l’église de Fatima

Les coordonnateurs des groupes de soutien au président Touadera@Hermann Lingague

Par Hermann LINGANGUE

Bangui 3 mai 2018 (Ndjoni Sango) : Des réactions continuent de se faire enregistrer en République centrafricaine, suite à l’attaque jugée terroriste de l’église de Fatima le 1er mai 2018. Le mercredi dernier, les coordonnateurs des associations de soutien au président Faustin Archange Touadera ont condamné dans une déclaration, cet acte odieux venant mettre à mal les efforts pour la cohésion sociale et le vivre ensemble dans le pays.

Le 1er mai 2018, pendant que, d’une part, les travailleurs centrafricains prenaient part au traditionnel défilé, commémorant la fête du travail, et que d’autre part, les fidèles de la fraternité Saint Joseph, prenaient part à la grande messe de promesse à l’église Notre Dame de Fatima, les terroristes du Pk5 se sont attaqués à l’église catholique semant ainsi horreur au sein de nombreuses familles centrafricaines.

A cet effet, les coordonnateurs réunis des différentes associations de soutien aux actions du Président Touadera, condamnent de la façon la plus ferme, cet acte odieux qui restera ancré dans les annales des actes de barbaries les plus meurtrières de la Centrafrique.

« Il est évident que cette attaque terroriste,  inhumaine, et contre la communauté chrétienne civile, ait pour but d’emmener plusieurs à ne plus avoir confiance en la capacité de nos  dirigeants élus à protéger les populations, à  pousser  ainsi certains à des actes massifs de représailles, afin que soit justifié une marche sur Bangui par les groupes rebelles dans l’arrière-pays, au prétexte de protéger les couches minoritaires musulmanes », a déclaré Ludovic Ledo au nom des Coordonnateurs des groupes de soutien à Touadera.

Pour les Coordonnateurs Fatistes, cet acte vise à pousser les populations à une insurrection générale, en vue de demander sans fondement légale, la démission des gouvernants actuels, et replonger le pays cette fois dans le chaos le plus total.

« Conscient que nous ne pouvons plus accepter l’inacceptable, à tolérer l’intolérable, et à supporter l’insupportable, les Coordonnateurs réunis des associations et mouvements de soutien aux actions du Président TOUADERA, appellent les populations centrafricaines en générale, les chrétiennes en particulier, et leurs membres, à la plus stricte retenue face à ce déplorable stratagème mis en place » a-t-il ajouté.

Les Coordonnateurs Fatistes demandent par ailleurs au Président Touadera, gouvernement, et à la communauté internationale, de prendre des mesures d’urgences qui s’imposent, « afin que les criminels ayant perpétrés cet acte terroriste, que le gouvernement dit connaitre, soient arrêtés, traduits devant les tribunaux, puis condamnés pour leur acte ».

Ils souhaitent que des mesures fortes soient prises, afin de ne pas donner davantage licence à ce genre de barbarie, et calmer les populations en fureur.

Commentaires

commentaires