Entrez vos mots clés de recherche et appuyez sur Entrée.

Les ministres africains convoqués à Paris pour parler du franc CFA

Par Mahamat MIRIWARA

Franc CFA de l'Afrique centrale et de l'Afrique de l'ouest
Franc CFA de l’Afrique centrale et de l’Afrique de l’ouest

Ndjamena 15 octobre 2019—(Ndjoni Sango) : C’est le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire qui est l’initiateur de la session en marge de garder les positions du franc CFA, ce qui fait déjà des débats au sein des communautés africaines.

En effet, une éventuelle introduction d’une nouvelle devise des pays d’Afrique de l’Ouest risque d’affaiblir l’influence de Paris dans le continent. La session promet des changements.

La dernière monnaie coloniale encore en circulation au monde, le franc CFA, signifiant au départ le Franc des Colonies Françaises d’Afrique,est imprimée en France depuis 1945 sans que les 15 pays de la zone franc aient leur mot à dire.

En acceptant les conditions imposées par la France, les Etats africains ont renoncé à jamais à leur souveraineté économique et monétaire, même malgré l’indépendance obtenue dans les années 60.

La mise en place d’une nouvelle monnaie semble être bien loin. Paris ne va pas laisser ses anciennes colonies suivre leurs propres chemins. En dépit de nombreux discours trompeurs sur l’importance du franc CFA en Afrique, les faits sont têtus : c’est une monnaie française dont un seul bénéficiaire est la France. En outre, la politique monétaire des Etats de la zone de franc CFA se décide à Paris.

Un autre facteur de stagnation économique des pays africains consistent en sommes astronomiques à hauteur de 50 % à 65 % de nos réserves de change, detenuespar le Trésor public français que nos Présidents sont contraints à verser pour avoir le droit d’utiliser cette mauvaise monnaie. L’indépendance économique des Etats africains devient donc impossible.

En outre, la France possède d’un immense territoire d’outre-mer :la Nouvelle Calédonie, Guadeloupe, Martinique, les îles Eparses.La liste est assez longue etchaque territoirea tous les moyens pourdevenir un Etat souverain.

Pourtant, Paris avec sa politique extérieure colonialiste fait tout le possible pour les garder. A quoi ces ambitions françaises servent-elles?

Tous les pays africains sont capables de se débarrasser de la dépendance économique et mettre fin à la soumission volontaire à la France, en s’engageant dans la mise en place de l’Eco, une nouvelle monnaie de la CEDEAO attendue en 2020.

Commentaires

commentaires